Grande course de haies de cagnes (l) : le club des quatre de jean-paul gallorini

Autres informations / 09.01.2011

Grande course de haies de cagnes (l) : le club des quatre de jean-paul gallorini

Ils ne

sont que neuf à participer à la Grande Course de Haies de Cagnes (L), mais la

qualité est bien au rendez-vous. Jean-Paul Gallorini présente quatre de ses

pensionnaires, quatre chevaux de Groupe, dont deux se sont déjà imposés au

niveau Gr1. Mandali (Sinndar), deuxième de cette épreuve l’année dernière, est

la grande attraction de cette épreuve. Depuis cet accessit d’honneur, nul n’a

oublié son triomphe dans la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1). Mandali

s’annonce comme le cheval à battre et pourrait bien l’être par l’un de ses

trois compagnons de box. En dernier lieu, il a devancé Viotti (Dream Well) de

seulement une courte encolure et à poids égal. Cette fois-ci, un kilo les

séparent, à l’avantage du représentant de Malcolm Parrish. L’autre vainqueur de

Gr1 qu’aligne Jean-Paul Gallorini est Œil du Maître (Robin des Champs),

vainqueur en 2008 de la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1). OEil du Maître

a besoin de beaucoup de travail pour retrouver un semblant de son meilleur

niveau, ce qu’il atteint progressivement au fur et à mesure de ses tentatives.

Il vient de se présenter à deux reprises sur les gros obstacles et retrouve

finalement les balais avec ambition. Le dernier atout de Jean-Paul Gallorini

est N’Oublie Jamais (Loup Solitaire), une jument de 6ans, qui, comme Œil du

Maître, reste sur deux tentatives en steeple-chase, dont un facile succès.

N’Oublie Jamais s’est déjà imposée au niveau Listed, à l’occasion de ses débuts

dans le Prix Wild Monarch (L). Depuis, elle a participé à plusieurs reprises à

des arrivées de Groupe.

BEHNASAN

REVIENT A SON MEILLEUR NIVEAU

L’élève

de l’Aga Khan Studs, Behnasan (Darshaan), se place comme le principal opposant

aux pensionnaires de Jean-Paul Gallorini. Troisième de Mandali et Viotti à

seulement une longueur et demie de ce dernier, le protégé de Philippe Peltier a

retrouvé son meilleur niveau, celui qui l’avait fait triompher de six longueurs

dans le Prix de Besançon (L) à Enghien en 2007. Du haut de ses 9ans, Behnasan

est encore un cheval neuf, il n’a couru qu’à quatorze reprises pour cinq

victoires et six places. En début de meeting, il a conclu deuxième à une

longueur de la championne Wutzeline (Waki Nao). Sur la foi de cette

performance, il peut envisager la victoire.

LES

AUTRES PARTICIPANTS

Adepte

des terrains souples, Royal Penny (Cyborg) devrait trouver son bonheur ce

dimanche, mais l’athlétique protégé de Bernard Barbier n’a pas réellement le

profil pour briller sur la piste de Cagnes-sur-Mer. C’est un pur cheval

d’Auteuil, où il a réalisé la quasi-totalité de sa carrière. Il s’engage pour

la deuxième fois à Cagnes et va tenter de combler les longueurs qui l’ont séparé

de Behnasan lors de sa dernière sortie. Le pensionnaire de François-Marie

Cottin, Palmier (Brier Creek), n’a pas réalisé ses meilleures performances cet

hiver, mais peut créer une bonne surprise. Le Plessis (Dress Parade) a déçu

lors de sa précédente tentative, mais avait largement dominé Œil du Maître

auparavant. S’il se montre sous son meilleur jour, il doit jouer un bon rôle.