Les cinquante premiers proprietaires en 2010

Autres informations / 06.01.2011

Les cinquante premiers proprietaires en 2010

Après

avoir publié les classements des meilleurs éleveurs en 2010 dans notre

précédente édition, JDG vous présente les cinquante meilleurs propriétaires,

classés par les gains et primes en plat et par les gains en obstacle.

 

EN PLAT

LES

PROPRIETAIRES POSSEDANT PLUS DE 30 CHEVAUX

Sur les

cinquante premiers propriétaires en plat, vingt-deux possèdent plus de trente

chevaux. En toute logique, on retrouve les sept premiers au classement général,

hors catégories, parmi eux. Son Altesse Aga Khan est donc en 2010 premier

propriétaire français. Et avec plus de 6.287.000€ d'allocations et primes, il

"écrase" littéralement ses homologues. Il termine loin devant son

dauphin, le prince Khalid Abdullah qui cumule pour sa part plus de 4.059.000€.

Troisième, l'Écurie Wertheimer engrange 2.944.028€ de gains et primes avec

cependant soixante partants de plus que le prince Khalid Abdullah. On note par

ailleurs qu'avec "seulement" quarante-deux chevaux, loin derrière les

quatre-vingt-sept de "l'Aga Khan", l'Écurie Wildenstein figure au

quatrième rang, toutes catégories confondues. En plus d'être le premier

propriétaire par les gains et primes, Son Altesse Aga Khan est aussi le premier

propriétaire – dans la catégorie de ceux possédant plus de trente chevaux – par

le pourcentage de réussite  (victoire par

partants) en enregistrant le très beau chiffre de 24%, le signe d'une grande

régularité.

 

LES

PROPRIETAIRES POSSEDANT DE 11 A 30 CHEVAUX

C'est le

Haras du Quesnay qui termine en tête du classement des propriétaires possédant

entre onze et trente chevaux. Il prend la dixième place au classement général

avec vingt-quatre chevaux. L'an dernier, le Haras du Quesnay terminait déjà en

tête de cette catégorie et obtenait également la dixième place toutes

catégories confondues. Cette année encore, la famille Head dépasse la barre du

million d'euros. Avec seulement quinze chevaux, Serge Tripier-Mondancin, le

propriétaire du meilleur stayer français, Gentoo (Loup Solitaire), cumule plus

de 815.000€ et obtient la quinzième place "au général".

 

LES

PROPRIETAIRES POSSEDANT JUSQU’A DIX CHEVAUX

Dietrich

von Boetticher (Gestu¨t Ammerland), grâce à son Lope de Vega (Shamardal) –

"Poule d'Essai" et "Jockey Club", Grs1 – termine en tête du

classement des propriétaires possédant moins de dix chevaux. Il prend même la

neuvième place au classement général avec vingt-cinq partants et 1.215.600€ de

gains.  Pour "donner" Lope de

Vega, Dietrich Von Boetticher, conseillé par Crispin de Moubray, a réalisé un

croisement avec Shamardal qui avait battu un autre de ses champions, Hurricane

Run, dans le Prix du Jockey Club, quelques années auparavant. C'est donc un

joli "coup" que l'éleveur-propriétaire a réalisé cette année.

 

EN

OBSTACLE

LES

PROPRIETAIRES POSSEDANT PLUS DE 30 CHEVAUX

Vingt-sept

des cinquante premiers propriétaires de chevaux d'obstacle par les gains

possèdent plus de trente chevaux. On retrouve quasiment tous les premiers au

classement général : treize d'entre eux figurent dans le top 20 toutes

catégories confondues. En tête de ce classement, on retrouve comme l'an dernier

la famille Papot et plus précisément la casaque de Nicole Papot, femme de

Patrick et mère de Xavier Papot que l'on voit le plus souvent sur les

hippodromes. Avec soixante-quatre chevaux, un effectif important qui n'est

cependant pas le plus gros des propriétaires d'obstacle, les "Papot"

cumulent plus de 2.649.000€ de gains. Ils affichent également un pourcentage de

réussite remarquable de 22%, l'un des meilleurs au classement général. Le

"tournant" pris par la célèbre casaque l'an dernier poursuit sa route

sur la bonne voie et atteint l'excellence avec un joli nombre de chevaux de

Groupe. On pense évidemment au champion Rubi Ball, mais aussi à Bel la vie,

Prince Oui Oui, Lucky to Be, Saint Macaire…Comme l'an dernier, Jean-Paul

Sénéchal obtient la deuxième place. Mais, alors qu'en 2009, 800.000€ de gains

séparaient les deux casaques, à peine plus de 230.000€ de gains ont départagé

les deux propriétaires en 2010. Jean-Paul Sénéchal a eu 666 partants, un nombre

impressionnant, mais il a gagné un "seul" Groupe, un Gr2 en

l'occurrence, le Prix Congress avec le très bon Le Tranquille (Reste

Tranquille). Sa crack, Princesse d'Anjou, est désormais orientée vers l'élevage

et elle a même été passée en vente. Mais pour 150.000€, Jean-Paul Sénéchal a

préféré la racheter.

 

LES

PROPRIETAIRES POSSEDANT DE 11 A 30 CHEVAUX

Avec

seulement douze chevaux, Pegasus Farms Ltd termine premier au classement des

propriétaires possédant entre onze et trente chevaux. La casaque obtient

également la douzième place "au général". Cette année, Pegasus Farms

Ltd a pu compter sur Mid Dancer bien sûr, mais également sur Or Noir de Somoza,

Cristal Bonus ou au niveau Listed, sur Cyrlight. Donc, mis à part Cristal

Bonus, Pegasus Farms a brillé grâce à ses "anciennes gloires" pas si

anciennes que cela et surtout encore tout à fait capable de très bien faire

dans les meilleures épreuves du programme français.

 

LES

PROPRIETAIRES POSSEDANT JUSQU’A DIX CHEVAUX

Douze

des cinquante premiers propriétaires possèdent jusqu'à dix chevaux. Enriquita

Garcia-Gonzalez enregistre plus de 620.000€ avec seulement dix chevaux. Ainsi,

la casaque se place au premier rang de cette catégorie et en huitième position

au classement général. Avec seulement trois chevaux, Patrick Atkinson obtient

la deuxième place dans la catégorie des propriétaires ayant jusqu'à dix

chevaux. Patrick Atkinson travaille avec les époux Kemble, propriétaires de

Kauto Stone. C'est à lui qu'ils ont vendu le bon Mail de Bièvre et la moitié de

Kauto Stone quand ils n'ont pas pu le vendre aux enchères. Ensemble, les époux

Kemble et Patrick Atkinson ont acheté un foal, propre frère de Rubi Ball, pour

70.000€ aux ventes d'élevage.