Vision d’etat apprend son metier de reproducteur

Autres informations / 21.01.2011

Vision d’etat apprend son metier de reproducteur

Dans

environ un mois va débuter la saison de monte et Vision d’État

(Chichicastenango) se prépare à son nouveau métier. Arrivée au Haras de

Grandcamp, Vision d'Etat y a pris ses quartiers, lui qui avait été préparé pour

les ventes Arqana de décembre en 2006 en ce lieu. « Il n’est pas perturbé

autant qu’on pourrait le croire par ce changement, car il reconnaît les lieux,

nous a confié Éric Lhermite, animateur du haras. Tous les matins, le cheval va

au marcheur, puis il est longé. Le reste du temps, il le passe au box, car les

paddocks sont encore trop humides. Il devrait encore s’exercer pendant trois

semaines, avant de commencer la saison de monte. On lui a déjà fait sentir des

juments et il a été très réactif. Pour l’instant,  c’est encore un cheval de course mais son

comportement me laisse penser qu’il va se faire très vite à sa nouvelle vie. Il

devrait changer de physique assez rapidement. »