Enverse va dans le bon sens

Autres informations / 14.02.2011

Enverse va dans le bon sens

CAGNES-SUR-MER, DIMANCHE

Frère de Calbuco (Kendor), Cerences (Oratorio) n’a pas réussi

à ouvrir son palmarès dans le Prix de Moscou (F), loin de là. Vite pris de

vitesse, il n’a pas été à l’aise sur ce parcours, au contraire d’enverse

(Verglas), qui ouvre son palmarès pour sa sixième sortie. Longtemps dernier,

dans une course qui s’est accélérée sous l’impulsion du brillant Smokescape

(Smoke Glacken) dans le tournant, il s’est faufilé entre ses rivaux dans la

phase finale pour finalement gagner avec de la marge. « Il progresse dans le

bon sens, nous disait, assez ému, Robert Laplanche, entraîneur d’Enverse. Au

tout début, il était assez fougueux ; maintenant, ça va mieux. Cette victoire

fait vraiment plaisir. Enverse avait bien progressé sur sa course de rentrée

pendant laquelle son jockey l’avait respecté. » Deuxième, Smokescape a pris son

mors au bout de la ligne d’en face et son jockey n’a eu d’autre choix que

d’avancer. Il allait encore "facile" à mi-ligne droite, mais les

derniers mètres ont été un peu durs. On sait qu’il a les moyens de gagner une

telle course, mais son caractère délicat l’en empêche pour l’instant.

 

un neveu d’alpine Garden

Élevé par Jean-François Gribomont, Enverse est un fils

d’encircle (Spinning World), qui a gagné quatre courses dans sa carrière.

Enverse est son deuxième produit et son premier gagnant. Deuxième mère

d’Enverse, Clarinova (Danzig) a notamment produit alpine Garden (Lemon Drop

Kid), lauréate de Gr3 aux États-Unis. Troisième mère d’Enverse, life at the top

est gagnante de Gr3 outreManche.