Equidia : ça va bouger entre 7h30 et 12h !

Autres informations / 10.02.2011

Equidia : ça va bouger entre 7h30 et 12h !

Mardi prochain, 15 février, la "chaîne du cheval"

lance une nouvelle émission sur le créneau matinal de 7h-12h. Quatre heures et

demie d’émission pour faire plusieurs tours complets de l’info et offrir aux

parieurs des analyses détaillées qui leur donneront envie de jouer

l’après-midi. La parole à Jérôme Lenfant, Directeur de la rédaction d’Equidia.

 

jour de galop. – entre 7h30 et 8h30, la Matinale avait

trouvé son public. pourquoi avoir voulu la faire évoluer ?

jérôme lenfant. – À Equidia, nous sommes en mission ! Ce que

je veux dire par là, c’est que nous sommes au service des parieurs, et cette

mission essentielle passe par la mise en valeur des courses et de leur côté

"sport de haut niveau". L’évolution de la tranche matinale, c’est ça

: rendre plus de services et parler plus des courses.

quelle est la philosophie de l’émission ?

Dans notre format actuel, La Matinale ne dure qu’une heure

de 7h30 à 8h30 ; à partir de mardi, elle va durer quatre heures trente, de 7h30

à midi ! Cela va nous permettre de faire plus et mieux, avec de nouveaux

contenus et des infos remises à jour fréquemment au cours de l’émission,

rafraîchies, complétées. Equidia était une chaîne de directs sportifs ; le

matin, elle sera aussi une chaîne d’infos sportives ! C’est logique : plus il y

a de courses, plus les parieurs ont besoin d’infos pour préparer leurs jeux.

Comment se décomposeront ces quatre heures et demie de

direct ?

Il y aura d’abord une tranche 7h30-9h00 animée par Laurent

Broomhead et Julien Marcy, que je qualifierais de "talk-info-pronos".

Car une des grandes nouveautés, c’est que les journalistes de Gény viendront

analyser les courses et livrer leur pronostic. Nous allons aussi relancer les

"Carnets de Piste" dans un esprit plus « Parlez-moi de vos chevaux et

des gens qui travaillent avec vous » que dans l’esprit « Vous avez une chance

dans la 3e ? » ! Le temps qui nous est donné permet de renouer avec l’humain et

le sportif.

Puis, à partir de 9h, Laure Legrand et Amanda Mc Lane

prennent le relais pour "L’avantcourse". Elles ajoutent au côté

"talk-info-pronos" le côté "magazine", ce qui veut dire des

documentaires dans les coulisses des courses, Le "Passeport du

vendredi" sur les courses à l'étranger, "Allo l’hippodrome" pour

prendre la température avant la réunion de l’aprèsmidi, etc.

 

equidia bat  tous les  reCords…

En 2010, Equidia a affiché de nouvelles "marques",

que son directeur général,

Éric Brion, commente pour Jour de Galop :

•          Record

d’audience avec 870.000 téléspectateurs réguliers dans les foyers, soit + 17 %

par rapport à 2009.

« L’audience reste un objectif fort pour la chaîne. Ce bon

résultat est donc une

vraie satisfaction. C’est le fruit de la forte évolution de

nos programmes en 2010, qui nous a permis de garder les turfistes et de

conquérir une nouvelle clientèle avec de nouveaux contenus. »

•          Record

d’audience pour les directs des courses : + 10 % par rapport à 2009.

•          Record

d’audience sur la tranche matinale : Equidia est la deuxième chaîne thématique

(hors TNT) sur les hommes de 15 ans et plus, juste derrière LCI !

•          Record de

nombre de foyers initialisés (ayant accès à Equidia du fait de leur abonnement

télé) : 14,2 millions, ce qui représente une pénétration de 60%.

« C’est un taux de pénétration extrêmement fort pour une

chaîne thématique. Equidia est en effet une des cinq chaînes les mieux

initialisées, aux côtés par exemple d’Euronews ou de TV5. »

•          Recettes

publicitaires : elles ont doublé, pour approcher les 700.000 euros, malgré la

timidité des nouveaux opérateurs (cela étant, Equidia a fait le choix de ne

diffuser aucune publicité pour un opérateur pendant le direct).

 « Nous sommes dans

une situation assez particulière, puisque nous limitons la vente d’espaces pubs

dans nos créneaux d’audience les plus porteurs ! » Aucun masochisme de la part

d’Equidia : « Nous pourrions en vendre plus juste avant et juste après le

Quinté Plus… mais que diraient les parieurs si on leur imposait six minutes de

pub avant et après ? Ils seraient furieux et ils auraient raison. »

•          Côté négatif

: l’audience a baissé dans les points de vente en 2010 (220.000 téléspectateurs

réguliers).

« Mais cette baisse s’explique surtout par un mois de

décembre catastrophique. La neige a obligé beaucoup de Français à limiter leurs

déplacements. »

le flying start d’equidia Watch

Le nouveau service de rattrapage en ligne, qui permet de

voir ou revoir des émissions d’Equidia sur le web, a commencé très fort. La

chaîne a enregistré 500.000 visiteurs uniques au deuxième semestre. Déjà plus

de 900.000 vidéos de courses (payantes, dans le cadre d’un forfait illimité qui

coûte 30 euros) ont été téléchargées. « Pendant les Jeux équestres mondiaux de

Lexington, 100.000 visiteurs uniques ont suivi les retransmissions sur le web –

en direct et en différé. » Notons que 20% des consommateurs d’Equidia Watch

résident à l’étranger.

 

… ET RESIGNE AVEC CANALSAT

Equidia vient de reconduire son accord de diffusion avec

Canal Satellite pour trois ans. Coût annuel de diffusion

auprès des 3,4 millions d’abonnés : 660.000 euros (il est le même pour toutes

les chaînes). À titre de comparaison, le ticket d’entrée pour la TNT est de 5

millions d’euros.