Meydan (ae), al fahidi fort (gr2) : la plus belle de derbaas

Autres informations / 18.02.2011

Meydan (ae), al fahidi fort (gr2) : la plus belle de derbaas

Derbaas

(Seeking the Gold) a remporté sa plus belle victoire dans le Al Fahidi Fort

(Gr2) ce jeudi sur la piste de Meydan. Vainqueur d’un gros handicap lors de sa

précédente sortie, Derbaas montait plusieurs marches dans ce Gr2 et il les a

franchies allègrement, obtenant son succès à la force du sabot. En effet, le

cheval du Cheikh Hamdan Al Maktoum a constamment évolué derrière l’animateur,

Silverside (Pleasantly Perfect), avant de lui prendre le meilleur à trois cents

mètres du poteau. Courageusement, il a ensuite résisté à la bonne Raihana

(Elusive City) qui lui était supérieure en qualité au "papier". Cette

dernière l’a attaqué sèchement en s’allongeant bien, mais elle n’a pu le

remonter complètement, concédant une demi-longueur au passage du poteau.

Derbaas a commencé sa carrière en Angleterre chez Ed Dunlop, disputant le

Heritage Handicap, des Listeds et des Grs3 en prenant quelques places.

Transféré dans les box d’Ali Rashid Al Raihe, comme chaque hiver, Derbaas se

plait à Dubaï et, comme plusieurs chevaux à Meydan, il répète ses performances.

D’ailleurs, il reste sur quatre victoires consécutives à Dubaï et quatre de ses

cinq succès ont eu lieu à Meydan.

BELLE

FIN DE COURSE DE RAIHANA

Raihana

se présentait comme la favorite de la course au regard de ses performances au

niveau Groupe à Meydan. Maisn après un bon parcours dans le sillage de Thai

Haku (Oasis Dream), la protégée de Mike de Kock a terminé très vite, sans

pouvoir prendre le meilleur à Derbaas. Celui-ci avait fait le trou au bon

moment et Raihana, loin au moment du démarrage, a dû fournir son effort toute

seule en pleine piste. Olivier Peslier se classe troisième avec Le Drakkar

(Anabaa), à l’issue d’une probante fin de course, précédant le vainqueur de Gr1

Hearts of Fire (Firebreak), tenace dans la phase finale.

THAI

HAKU, A SA PLACE

Comme

nous l’avions signalé, le rating de 105 de Thai Haku ne lui laissait que peu de

marge face au 115 de Raihana. D’autant plus que, cette fois, la pensionnaire de

Mikel Delzangles affrontait les mâles, contrairement à sa dernière sortie,

quand elle avait conclu deuxième des Cape Verdi Stakes (Gr2). À proximité des

animateurs, comme lors de sa dernière sortie, Thai Haku n’a pas jailli de la

même façon tout en se défendant bien jusqu’au poteau (5e). Elle précède

l’espagnol Silverside qui court beaucoup mieux que ne l’indique son classement.

Revenu sur le gazon et contraint d’évoluer désormais dans les Groupes,  contrairement au dernier Carnival, le pensionnaire

de Mauricio Delcher-Sanchez a été accrocheur dans la phase finale et pourrait

trouver son jour durant la suite du Carnival.