Nad al sheba trophy (l) : star empire de plus en plus loin

Autres informations / 17.02.2011

Nad al sheba trophy (l) : star empire de plus en plus loin

Pendant

le meeting de Meydan, rares sont les occasions de se mettre en avant pour les

chevaux de fond. Le Nad Al Sheba Trophy (L) en est une et elle va mettre aux

prises plusieurs chevaux bien connus en Europe. Mais un cheval venu d’Afrique

du Sud s’annonce dangereux pour eux. Il s’agit de Star Empire (Second Empire),

présenté par Mike de Kock et qui sera associé à Christophe Soumillon. Ce sera

un essai pour lui sur une distance aussi longue. Après une rentrée (3e) à

Meydan sur 1.900m, il a gagné un handicap sur 2.485m devant Calvados Blues

(Lando). Son entraîneur allonge la distance de quatre cents mètres et Star

Empire peut parfaitement apporter une nouvelle victoire au tandem "de

Kock/Soumillon" s’il tient suffisamment la distance.

OPINION

POLL, APRES UNE RENTREE SUR LE SABLE

Troisième

du Prix Royal-Oak (Gr1), Opinion Poll (Halling) a réalisé une très bonne

rentrée (2e) sur le Tapeta. C’était le 27 janvier, à l’occasion du Wheels

Trophy, sur 2.810m. Cette fois, il revient sur le gazon avec une course dans

les jambes et devrait se montrer plus percutant. Cheval dur à l’effort, il sera

avantagé par un rythme soutenu et il peut attaquer de très loin. Lors de sa

dernière sortie, Opinion Poll dominait Drunken Sailor (Tendulkar), qu’il va

retrouver sur sa route. Lauréat de deux épreuves –sur le Tapeta – lors du

dernier meeting de Meydan, il devrait lui aussi accuser des progrès.

QUATRE

ANCIENS FRANÇAIS EN PISTE

Sur le

champ de neuf partants, quatre ont fait leurs classes en France, dont trois

chez André Fabre. On retrouve Claremont (Sadler’s Wells), lauréat du Prix du

Lys (Gr3) 2009, Royal Bengali (Tiger Hill), gagnant de gros handicap en 2010,

et Mojave Moon (Singspiel), deuxième du Darley Prix Kergorlay (Gr2) 2009 réduit

à trois unités. L’autre ex-tricolore est Pompeyano (Rainbow Quest), qui avait

gagné le Derby de l’Ouest (L) 2008 sous l’entraînement de Carlos Laffon-Parias.

A priori, ces quatre chevaux ont une chance inférieure à celle d'Opinion Poll.