Pau, prix camille dubosq (l) : monpilou poursuit son apprentissage avec succes

Autres informations / 05.02.2011

Pau, prix camille dubosq (l) : monpilou poursuit son apprentissage avec succes

Il était

l’objet de tous les regards à l’occasion de ce Prix Camille Dubosq (L) 2011. La

JDG Jumping star Monpilou (Saint des Saints) ne nous a pas déçus. Il a enlevé

brillamment la Grande Course de Haies des 4ans paloise, en poulain perfectible.

De fait, il a gagné sur sa classe car il est encore vert et ne demande qu’à

s’améliorer. C’est ce qu’a déclaré Patrice Détré, fils du propriétaire Jacques

Détré : « Il est dans sa phase d’apprentissage. Ce qu’il fait aujourd’hui est

bien pour la suite de sa carrière. Il était un peu tendu aujourd’hui, mais il

n’a pas fait une faute. Il aurait pu chercher à rejoindre les animateurs, mais

il ne l’a pas fait. Il gagne avec de la marge. » Une longueur et demie

seulement a séparé Monpilou de son dauphin Kauto Sweety (Bonbon Rose) au

passage du poteau, mais cette distance aurait pu être plus importante.

Entraîneur de Monpilou, Guillaume Macaire avait remporté cette Listed avec

Westos (Nikos) qui avait ensuite conclu troisième du Prix Jacques d’Indy (Gr3).

Monpilou devrait suivre le même chemin et rester sur les balais pour le moment.

Monpilou a évolué derrière les animateurs, Kauto Sweety et Toque d’Or

(Lavirco), galopant bien posé sur la main avec d’évidentes ressources.

Progressivement, il s’est retrouvé au centre du petit peloton, avant de venir

sur la ligne des chevaux de tête à l’amorce du tournant final. À cet instant,

il ne faisait aucun doute qu’il allait jouer un premier rôle, mais pratiquement

quatre concurrents pouvaient espérer la même chose. Sur le plat, Kauto Sweety a

pris le meilleur sur ses adversaires, avant que Monpilou ne revienne dans les

cent cinquante derniers mètres dominer nettement ses rivaux au prix d’un bon

retour.

KAUTO

SWEETY, L’AUTRE POULAIN PROMETTEUR

Neveu

des champions Kauto Star (Village Star) et Kauto Stone (With the Flow), Kauto

Sweety a certes été battu, mais il sort grandi par la défaite. D’une part,

parce qu’il est devancé par un poulain de classe. D’autre part, parce qu’il a

assumé tout le poids de la course en menant à un bon rythme, avec plusieurs

longueurs d’avance. Il se classe deuxième, mais confirme ses importants moyens

et pourrait lui aussi viser plus haut à Auteuil. Seulement dominé d’une

encolure pour le premier accessit, Rixe Veto (Storming Home) a prouvé qu’il

était également un bon poulain, d’autant qu’il n’a pas eu le passage quand il

s’est rapproché pour sauter l’avant-dernière haie. Il mérite de tenter sa

chance en région parisienne.

UN BEAU

MARIAGE 100 % "DETRE"

Jacques

Détré n’est pas seulement le propriétaire de Monpilou, il en est aussi

l’éleveur. La mère du poulain est stationnée à dix kilomètres de chez lui, dans

le Limousin, chez Michel Parreau-Delhote. Depuis que Jacques Détré a acheté la

mère de Monpilou, Gavotte de Brejoux (Iris Noir), avec Francis Montauban, elle

ne lui a donné que des produits de Saint des Saints… qui courait sous les

couleurs Détré avant d’entrer au haras de la Tuilerie. Il l’a toujours emmenée

à cet étalon, sauf une fois à Robin des Champs, mais elle a coulé.

Actuellement, elle est encore pleine de Saint des Saints, est suitée d’un foal

mâle et a donné un yearling femelle de cet étalon. Le meilleur produit à ce

jour de Gavotte de Brejoux est le bien connu synaptique, issu de la première

production de Saint des Saints. Synaptique a pris la troisième place du

"Ferdinand Dufaure" (Gr1) de son compagnon de couleurs, Oculi (Denham

Red), et a gagné le Prix Fondeur (L).