Dubai city of gold (gr2) : les "godolphin" eclipsent les français

Autres informations / 04.03.2011

Dubai city of gold (gr2) : les "godolphin" eclipsent les français

Il y

avait trois français au départ du Dubai City of Gold (Gr2), la dernière des

épreuves préparatoires au Dubai Sheema Classic (Gr1). Mais il y avait aussi

quatre représentants de l’écurie Godolphin et deux d’entre eux sont montés sur

les plus hautes marches du podium. C’est Monterosso (Invincible Spirit) qui a

décroché la palme sous la selle de Mickaël Barzalona. Lorsqu’il évoluait encore

sous les couleurs du Cheikh Hamdan bin Mohamed Al Maktoum, Monterosso avait

remporté les King Edward VII Stakes (Gr2) à Ascot dans un très bon style, ce

qui lui a valu de partir comme le favori de l’Irish Derby (Gr1), où il n’a pu

prendre que la quatrième place. Ce jeudi à Meydan, Monterosso a nettement

dominé son compagnon de box et ancien pensionnaire de Philippe Demercastel

Calvados Blues (Lando), qui venait de s’imposer à Meydan le 18 février dernier.

À la troisième place, on retrouve l’ancien pensionnaire de Christiane

Head-Maarek Mr Brock (Fort Wood), qui a toujours été vu parmi les premiers. Il

devance le premier français à l’arrivée, Kasbah Bliss (Kahyasi), qui a effectué

une superbe rentrée. C’est un autre français, interaction  (Easing Along) qui avait emmené le peloton à

vive allure, mais il a finalement payé ses efforts dans la phase finale.

MARINOUS

DEÇOIT SES SUPPORTERS

Très

attendu à Meydan, Marinous (Numerous) n’a pas réussi à se montrer à la hauteur

de l’événement. Le protégé de Freddy Head était déjà monté dans le dernier

virage et n’a pas réussi à accrocher les wagons des chevaux de tête dans la

ligne droite finale. Il a conclu son parcours à la sixième place assez

nettement derrière les cinq premiers. En revanche, la performance de Kasbah

Bliss, quatrième, est très encourageante en vue du Dubai Sheema Classic. Kasbah

Bliss n’avait plus couru sur la distance de 2.400m depuis sa quatrième place

dans le Hong Kong Vase (Gr1) en 2009. S’il monte en condition sur cette course,

il sera sans doute redoutable à la fin du mois pour succéder à la championne

Dar Re Mi (Singspiel).