Dubai duty free (gr1) : royal bench et rajsaman sur les traces de terre a terre

Autres informations / 26.03.2011

Dubai duty free (gr1) : royal bench et rajsaman sur les traces de terre a terre

Le Dubai

Duty Free (Gr1) cuvée 2011 a réuni seize chevaux dont plusieurs ont fait leurs

preuves au plus haut niveau comme Beauty Flash (Golan) et ses dauphins du Hong

Kong Mile (Gr1), les français Royal Bench (Whipper) – une JDG Rising Star–et

Rajsaman (Linamix) ainsi que Debussy (Diesis) et Presvis (Sakhee). Royal Bench

et Rajsaman vont tenter de suivre les pas de la championne Terre à Terre

(Kaldounévées), troisième du Hong Kong Cup (Gr1) avant de remporter ce

"Duty Free" en 2002. Tous deux n’ont pas pris part à la même course

en Asie, mais ils ont laissé de belles impressions. En particulier le

pensionnaire de Robert Collet. De fait, Royal Bench a terminé fort en pleine

piste, regagnant un terrain considérable dans la phase finale du Hong Kong

Mile. Il a été battu pour sa seule sortie corde à gauche, mais Meydan est une

grande piste et ce miler de haut vol doit s’affirmer cette année. Quatrième de

Beauty Flash et Royal Bench à Sha Tin, Rajsaman est moins bon que le partenaire

d’Olivier Peslier en classe pure. 

Néanmoins, il ne cesse de repousser ses limites depuis qu’il a été

acheté par Saeed Nasser Al Romaithi. Vainqueur de deux Grs3 en France, il a

fait une rentrée honorable sur une distance un peu longue  (2.000m) et une opposition relevée à Dubaï

(6e). En retrouvant une distance plus à sa convenance, il peut jouer les

premiers rôles.

BEAUTY

FLASH AVEC GERALD MOSSE

Partenaire

de Beauty Flash lors de ses trois dernières victoires à Hongkong, toutes au

niveau Gr1, Gérald Mossé a déjà enlevé cette course avec Jim and Tonic (Double

Bed) en 2001. En plein épanouissement depuis cet hiver, Beauty Flash avait

échoué pour son premier essai en dehors de ses frontières, au Japon. Mais, s’il

s’adapte au tracé à main gauche, il sera redoutable.

DEBUSSY,

LE GAGNANT DE L’ARLINGTON MILLION

Lauréat

de l’Arlington Million (Gr1) 2010, Debussy est sur son créneau dans ce Gr1. Une

distance avoisinant les 2.000m sur le gazon, c’est son sport, comme il l’a

prouvé à Chicago ou à Maisons-Laffitte dans le Prix Eugène Adam (Gr2). Il n’a

pas très bien couru pour sa rentrée et sa première course pour l’entraînement

de Mahmood Al Zarooni. En effet, il évoluait sur le sable et cela s’est mal

passé. Il ne faut pas en tenir compte car le vrai Debussy a les moyens de se

montrer dangereux.

WIGMORE

HALL ET PRESVIS, LES RESSORTISSANTS DU JEBEL HATTA

Respectivement

premier et troisième du Jebel Hatta (Gr2), Wigmore Hall (High Chaparral) et

Presvis ont laissé une belle impression dans cette course. Deuxième lui aussi à

Arlington des Secretariat Stakes (Gr1), Wigmore Hall voyage très bien et

s’adapte rapidement aux lieux où il se trouve. Presvis a pour habitude de

louvoyer à l’arrière-garde avant de refaire le champ de course pour l’emporter.

Présent à Meydan depuis le début du Carnival, il trouvera un lot plus relevé

que lors de ses dernières sorties, mais il n’a justement pas eu de combats durs

et cela peut l’aider à prendre une place. Plusieurs autres concurrents peuvent

ambitionner un bon résultat comme Bankable (Medicean), deuxième de la

précédente édition et qui s’est préparé en enlevant un Gr3 sur 1.200m, Mendip

(Harlan’s Holiday), lauréat de cinq de ses six courses, l’américain Victor’s

Cry (Street Cry) et le cheval de Singapour Better than Ever (French Deputy).