Dubai golden shaheen (gr1) : sans kinsale king, rocket man a file droit au but

Autres informations / 26.03.2011

Dubai golden shaheen (gr1) : sans kinsale king, rocket man a file droit au but

En début

de matinée, l’entourage de Kinsale King (Yankee Victor) a annoncé que leur

cheval ne pourrait défendre son titre dans le Dubai Golden Shaheen (Gr1) en

raison d’un problème à l’un de ses antérieurs. Kinsale King absent, Rocket Man

(Viscount), son dauphin de 2010, voyait devant lui un "boulevard"

dans ce Gr1 et il n’a pas manqué sa cible. Vite aux avant-postes, accompagné à

son intérieur par Euroears (Langfuhr), il a mis un peu plus de temps que ce

dernier à s’équilibrer à l’entrée de la ligne droite – ce sprint comporte un

tournant. Mais, une fois bien en ligne, il est venu dominer assez sûrement le

co-animateur qui conserve la deuxième place. Champion à Singapour, Rocket Man a

fait plaisir à son entraîneur, Patrick Shaw, qui déclarait : « Toute la

semaine, j’étais très confiant, car je n’avais jamais eu le cheval aussi bien.

Gagner à Dubaï une épreuve internationale est toujours un grand moment.

Maintenant, je ne sais pas encore ce que nous allons courir avec Rocket Man.

Royal Ascot est une option possible, 

comme des courses de Groupes en Australie. » Entraîné par Bob Baffet,

l’américain Eurorears s’est très bien défendu. Il signe là la meilleure

performance de sa carrière. Il a suivi le chemin habituel des américains qui

viennent courir dans cette épreuve, puisqu’il venait de gagner à Santa Anita

les Palos Verdes Stakes (Gr2) le 22 janvier. Après la course, Bob Baffert

reconnaissait « être seulement battu pas un très bon cheval ».