Equivalences genetiques des 2 ans : gagnants de stakes (2010)

Autres informations / 10.03.2011

Equivalences genetiques des 2 ans : gagnants de stakes (2010)

ETUDE

REALISEE PAR THIERRY GRANDSIR

Nous

reprenons aujourd’hui notre étude des pedigrees des 37 gagnants de Stakes de

2ans en France en 2010 par l’analyse d’un mode d’inbreeding un peu particulier

: les équivalences génétiques. Sachant que 27 de nos 37 jeunes champions en

sont pourvus, soit 3 sur 4, ce principe de croisement mérite notre intérêt… La

notion d’équivalence génétique correspond simplement à une combinaison d’inbreeding

mettant en présence dans un pedigree des ascendants de parenté très proche :

propres frères, 3/4 soeurs, cousins germains, etc... Elle se mesure en

pourcentage des sangs portés en commun par ces 2 ascendants : deux propres

soeurs sont dites équivalentes à 100%, deux 3/4 frères sont équivalents à 75%,

deux sujets ayant les deux grands-parents en commun sont équivalents à 50%,

etc. Pour éclairer ce principe, prenons comme exemple le pedigree de la

gagnante du Prix Isonomy (LR) Whip and Win, particulièrement saisissant en la

matière. Si l’on s’en tient à l’observation des inbreedings (surlignés en bleu

et en jaune), on remarque simplement des duplications en 3x4 de Mr Prospector

et de Miesque, soit une consanguinité acceptable sur des géniteurs de qualité.

Mais si l’on recherche les équivalences génétiques, on met alors en évidence

les croisements suivants :

Miesque’s

Son x Kingmambo : équivalence à 100% (propres frères)

Nureyev

(dupliqué) x Sadler’s Wells : équivalence à 75% (3/4 frères)

Mill

Reef x Riverman : équivalence à 62% (croisement Never Bend x Princequillo)

Bold

Reason x Never Bend (dupliqué) : équivalence à 59% (frères utérins porteurs des

sangs de Nearco et de Mumtaz Mahal du côté paternel)

Regrouper

des inbreedings via de proches parents ou multiplier les citations d’ascendants

issus de croisements comparables a pour objectif d’augmenter la probabilité

d’activer certains gênes, dominants ou non, dans le génotype du produit.  Une sorte de "dopage" des

inbreedings, permettant de réduire le spectre génétique autour de combinaisons

bien définies tout en minimisant les risques liés à une consanguinité

excessive. Ces équivalences apparaissent selon 3 modes distincts :

En mode

inbred (ou cross-équivalence), générées par le croisement entre le père et la

mère

En mode

outcross, où seul un des 2 parents est porteur d’équivalence(s)  En mode combinatoire, où sont multipliées des

équivalences comparables bien que lointaines

L’équivalence

génétique la plus significative est la cross-équivalence, que l’on retrouve

chez 21 de nos sujets. Mais laissons un peu de côté la théorie pour nous

intéresser aux croisements les plus fréquemment rencontrés chez nos jeunes

lauréats. Les 10 sujets exempts d’équivalences génétiques significatives à 5

générations libres sont : Captain Chop, Darling Story, Dream Ahead, My Name is

Bond, Pontenuovo, Prairie Star, Private Jet, Roderic O’Connor, Temps au Temps

et Wootton Bassett.

NUREYEV

X SADLER’S WELLS = 4 GAGNANTS DE STAKES

4 de nos

2ans sont porteurs de la formule mettant en présence les 3/4 frères Nureyev

(par Northern Dancer et Special) et Sadler’s Wells (par Northern Dancer et une

fille de Special). Elle apparaît bien évidemment chez les 2 produits de

Whipper, ce dernier étant lui-même porteur de cette équivalence en 3x2, mais

elle est chaque fois renforcée par un second courant de Nureyev, tant chez Whip

and Win que chez Wizz Kid. Une option de croisement à retenir pour le jeune

sire du Mézeray, comme pour les étalons Creachadoir, Gravity et Laverock,

également porteurs de cette équivalence. Les 2 autres gagnants de Stakes

figurant Nureyev et Sadler’s Wells dans leur pedigree, à savoir Broox et

Marlinka, ont hérité de ces sangs par leurs mères respectives. Mais une

variante de cette équivalence, mettant cette fois en présence Number (Nijinsky

x Special) et son ¾ frère Nureyev, apparaît en cross-équivalence dans

lepedigree de Hung Parliament. Or, ce dernier porte également le sang de Lt

Stevens, un propre frère de Thong qui, en tant que mère de Special, est déjà

dupliquée dans le pedigree (= équivalence combinatoire). Rappelons que le

croisement entre Thong et Lt Stevens a été souvent utilisé avec succès au sein

de l’élevage Wildenstein, pour obtenir Loup Solitaire, Bright Sky, Vallée

Enchantée, etc…Dans un même ordre d’idée, nous citerons le papier de Mambia

dont la mère véhicule le sang des propres sœurs Thong et Moccasin. En fait, les

équivalences génétiques portant sur les membres de la famille 5-h (par la

branche de Rough Shod II) sont à l’origine de près d’une trentaine de gagnants

de Gr1 depuis 10 ans. Majoritairement via Nureyev et Sadler’s Wells, d’où

notamment El Condor Pasa, Divine Proportions, Henrythenavigator, Rip van

Winkle, Virginia Waters ou encore Workforce.

MR

PROSPECTOR X ROBERTO = 4 GAGNANTS DE STAKES

L’affinité

classique entre Mr Prospector et Roberto est à l’origine de plus d’une

vingtaine de gagnants de Gr1 depuis 10 ans, dont l’exceptionnelle Zenyatta.

Elle repose en grande partie sur l’équivalence génétique existant entre leurs

mères Gold Digger et Bramalea, toutes 2 filles de Nashua et porteuses des sangs

de Bull Dog et de Blue Larkspur. 4 de nos gagnants de Stakes véhiculent cette

formule : Doo Lang, Espirita, Helleborine et Putyball. Il est intéressant de

noter que ces 2 derniers sont porteurs d’une prolongation de cette équivalence

: Rarelea, mère de Bramalea, présente en effet une équivalence génétique très

riche avec Bull Page (père de mère de Nijinsky), tous deux étant issus du

croisement entre Bull Lea (par Bull Dog), Blue Larkspur et Sardanapale. Un

autre exemple de l’efficacité du mode combinatoire…

MR

PROSPECTOR X ALYDAR = 3 GAGNANTS DE STAKES

Mais Mr

Prospector est également très efficace lorsque croisé avec Alydar, un autre

fils de Raise a Native porteur du sang de Nasrullah. Trois de nos gagnants de

Stakes véhiculent cette formule : Izalia, Keratiya et Blu Constellation. On

notera qu’Alydar est dupliqué chez ce dernier, et que les 2 premières sont des

filles d’Iron Mask qui s’était déjà signalé en produisant la gagnante de Gr3

Iron Lips avec une descendante de Mr Prospector. Un croisement efficace pour ce

nouvel arrivant du Haras de la Forêt ! De nombreux étalons français portent le

sang d’Alydar : Air Eminem, Astronomer Royal, High Rock, Orpen, Silver Frost,

Vespone, Zanzibari, etc…Peintre Célèbre, issu d’une fille d’Alydar, s’est quant

à lui "spécialisé" dans le croisement avec les filles de Woodman (Mr

Prospector), d’où les gagnants de Gr1 Byword et Sudan ainsi que le placé

classique Super Célèbre. D’ailleurs, ce Woodman fait partie des 3 meilleurs

fils de Mr Prospector issus d’une fille de Buckpasser, avec Miswaki et Seeking

the Gold. Notre 2ans Irish Field procède d’une équivalence à 75% via les 2

derniers cités.

NASRULLAH

X PRINCEQUILLO = UNE FORMULE TOUJOURS MAGIQUE…

Par le

biais du mode combinatoire, on recherche la concentration de gênes à l’origine

de la qualité de plusieurs ancêtres issus d’un même croisement. Le plus bel

exemple d’application de ce principe concerne le fameux nick entre Nasrullah et

Princequillo, déjà évoqué dans nos colonnes. 10 de nos jeunes champions portent

au moins 2 ascendants issus de cette formule dans leur pedigree, via :

Poker :

par Round Table (Princequillo) et une fille de Nasrullah

Secrétariat

: par Bold Ruler (Nasrullah) et une fille de Princequillo

Mill Reef

: par Never Bend (Nasrullah) et une fille de Princequillo

Illustrious

: par Round Table (Princequillo) et une fille de Nasrullah

Blade :

par Bold Ruler (Nasrullah) et une fille de Princequillo

Rose

Bower : par Princequillo et une fille de Nasrullah

Riverman

: par Never Bend (Nasrullah) et une fille de Prince John (Princequillo)

Le

pedigree le plus saisissant en la matière est sans nul doute celui de Klammer,

un fils d’Exceed and Excel gagnant du Critérium du FEE (L). Son pedigree

comprend les noms des équivalents Blade, Poker et Mill Reef. De plus, Blade est

issu d’une propre soeur de Round Table, le père de Poker et de Rosetta Stone,

cette dernière étant une petite fille de Nearco, père de … Nasrullah. En

résumé, Klammer présente 4 courants de sang de Nasrullah et de Princequillo,

tous véhiculés par des équivalences génétiques !

RECITAL,

LE BIEN NOMME…

Le jeune

prodige Récital présente lui aussi un concert de cross-équivalences fort

saisissant, qui n’est pas sans rappeler ce qui précède. Son pedigree met en

présence 2 juments de qualité : Tidra (gagnante du Prix Saint Alary et 2e du

Prix de Diane) et Princesse Tora (gagnante de Listed), qui sont par Prince Taj

et une fille de la lauréate des Irish Oaks Djebellica (équivalence à 75%). Or

ce même Prince Taj, dupliqué dans le pedigree de Récital, est équivalent à 50%

avec Charlottesville, autre petit-fils de Prince Rose et de Nearco. Rappelons

que Prince Rose est le père de Princequillo et Nearco celui de Nasrullah, un

propre frère de la mère de … Prince Taj !

POULINIERES

EQUIVALENTES…

Notre

étude met également en avant la qualité de la production des poulinières

présentant une équivalence génétique, confirmée par 8 de nos gagnants de Stakes

(soit 1 sur 5). Citons pour exemples, parmi les plus significatifs : Action

Chope, dont la mère porte les sangs de Solid Illusion et de Mendez (petits-fils

de Caro et de Lyphard)

Chinese

Wall, dont la mère porte les sangs d’Asharaz et de Kalamoun (tous 2 ayant pour

grands-parents Prince Bio et Vareta)

French

Navy, dont la mère véhicule les sangs des propres soeurs Playmate et Numbered

Account, ainsi que ceux de Swaps (dupliqué) et de Flower Bowl, issus du

croisement entre Hyperion et Beau Père.

DOO

LANG, NOTRE FOCUS DE LA SEMAINE…

Nous ne

nous attarderons pas sur les autres équivalences mentionnées dans notre tableau

récapitulatif, celles-ci ne paraissant guère plus significatives que les

inbreedings qu’elles véhiculent. Mais nous ne pouvons conclure sans étudier le

pedigree de Doo Lang, gagnante du Grand Critérium de Bordeaux (L). Doo Lang

présente un cocktail riche de 4 équivalences génétiques: Gold Digger x

Bramalea, déjà évoquée, Poker x Secrétariat (idem), Nijinsky x Storm Bird

(croisement Northern Dancer x Bull Page), et enfin Weekend Surprise x

Terlingua. Cette dernière équivalence entre 2 filles de Secrétariat n’ayant

comme point commun que la présence de Menow en bas de papier ne semble guère

significative, a priori. Pourtant, 9 gagnants de Gr1 (dont Mr Sidney) émanent

de ce croisement !!! La définition de ce qui est ou non significatif dans un

pedigree fera l’objet d’un prochain chapitre, mais nous vous donnons maintenant

rendez-vous à la semaine prochaine pour nous pencher cette fois sur les dosages

des pedigrees de nos 2ans gagnants de Stakes !