Fin des meetings d’hiver : paris reprend du service

Autres informations / 01.03.2011

Fin des meetings d’hiver : paris reprend du service

Il n’y a

plus eu de courses à Paris depuis la réunion du 7 décembre à Auteuil, un jour

neigeux qui annonçait une longue trêve hivernale. Pour certains, la saison

froide est synonyme de pause alors que pour d’autres, elle annonce le temps de

faire ses bagages pour s’installer dans le sud, à Cagnes-sur-Mer et Pau, ou

vers Deauville, pour ceux qui sont adeptes des courses plates uniquement.

Certains laissent leurs chevaux au chaud et préparent de bonne heure les

nouvelles recrues. Quatre-vingt-trois jours se sont écoulés entre la dernière

réunion d’Auteuil et l’ouverture d’Enghien, près de trois mois, qui ont été

longs mais pas si pénible. L’hiver 2009-2010 avait été plus rigoureux, alors

que cette année, les professionnels parisiens ont pu travailler normalement

depuis plusieurs semaines. Les pistes d’entraînement de Chantilly et

Maisons-Laffitte sont praticables et les chevaux devraient donc être prêts dès

leurs premières sorties. Tour à tour, les différentes places de courses

parisiennes vont ouvrir leurs portes. Enghien lance le mouvement ; dimanche, ce

sera Auteuil et, lundi prochain, l’hippodrome de Saint-Cloud suivra. Le mois de

mars va être riche en événements sportifs avec notamment cinq courses de Groupe

en obstacle et une en plat, le Prix Exbury (Gr3), première course de Groupe du

calendrier européen, programmée le 19 mars. Les premières joutes auront

d’ailleurs lieu dès dimanche à Auteuil, avec les Prix Robert de

Clermont-Tonnerre  (Gr3) et Juigné (Gr3),

qui devraient regrouper plusieurs gagnants de Gr1 au départ.

ENGHIEN,

EN AVANT-PREMIÈRE

Ce

mardi, l’hippodrome d’Enghien-Soisy frappera les trois coups pour annoncer

l’ouverture de son meeting de printemps. Ce programme de huit courses avait

pour habitude de se courir à Auteuil. Mais les quatre transferts de réunions

décidés par France Galop en fin d’année 2009 entre Enghien et la butte

Mortemart (pour économiser la piste) nous emmènent donc sur le plateau de Soisy

en ce début du mois de mars. Il faudra donc attendre dimanche pour voir Auteuil

ouvrir ses portes à son tour. Ce printemps, il y aura donc onze réunions au

total à Enghien, du 2 mars au 5 mai. Et, dès l’ouverture, le programme est

digne d’intérêt avec le gros handicap labellisé Listed, le Prix Beugnot dans

lequel on retrouve quelques bons chevaux comme Sable des Ongrais (Marchand de

Sable), vainqueur de Listed à Enghien et Auteuil, Esplendido (Spadoun), qui

aura l’avantage de la forme, ou King Tune (Green Tune), invaincu en deux

courses à Enghien. Des 4ans au potentiel intéressant sont aussi engagés dans

les Prix Marise et de Varaville, à l’instar de Kalta (Lost World) et Off by

Heart (Kapgarde) qui sont issus de deux grandes familles de la discipline de

l’obstacle, celles de Kapgarde (Garde Royale) et Nononito (Nikos). Ce meeting

de printemps sera riche de quatre Listeds (hors gros handicaps). Le 5 avril, le

Prix Journaliste lancera la série des courses principales, suivi des Prix

Hopper et du Cher le 22 avril. Enfin, le Prix Romati, qui fait office de Grand

Steeple-Chase de printemps, se disputera le 28 avril avec le Prix Durtain, la

seule Listed pour 4ans du printemps.