Leopardstown 2000 guineas trial stakes (gr3) : dunboyne express,  comme a l’entrainement

Autres informations / 28.03.2011

Leopardstown 2000 guineas trial stakes (gr3) : dunboyne express, comme a l’entrainement

Avec le

forfait du pensionnaire de John Oxx, Cocozza (Elusive Quality), ils n’étaient

plus que trois dans les Leopardstown 2000 Guineas Trial Stakes (Gr3). Favori de

l’épreuve, Dunboyne Express (Shamardal) ne s’est pas fait piéger. Mais il a

échappé à une course sans train grâce à Whipless (Whipper), pensionnaire de Jim

Bolger, qui a été devant à une bonne allure. Dans la ligne droite, facilement,

Dunboyne Express a déposé ses deux opposants. Un peu comme si c’était un galop

du matin avec deux sparring partners. Ce trial pauvre en quantité n’apprend

donc pas grand-chose, si ce n’est que son lauréat a très bien hiverné. Déjà

très bon à 2ans – il a terminé cinquième du Racing Post Trophy (Gr1) et a battu

de huit longueurs Samuel Morse (Danehill Dancer) dans les Anglesey Stakes (Gr3)

– il a l’étoffe d’un cheval de bon niveau. 

« C’est une performance satisfaisante, analysait Kevin Pendergast,

entraîneur du lauréat. Mais je ne voudrais pas trop m’étendre là-dessus et

faire le fier parce qu’il a gagné… Cette course va lui faire du bien et il va

aller directement sur les 2.000 Guinées du Curragh. » On ajoutera qu’en

débutant, Dunboyne Express avait battu de peu Master of Hounds (Kingmambo),

deuxième samedi de l’U.A.E. Derby (Gr2). Deuxième de ce trial, Exodus (Montjeu)

a déjà couru en France. Ce pensionnaire d’Aidan O’Brien a tenté sa chance dans

le Critérium de Saint-Cloud (Gr1), s’y classant quatrième. Dimanche, à

Leopardstown, il redescendait donc en distance. Bien qu’appartenant aux

associés de Coolmore, il a été élevé par le prince Khalid Abdullah.