Saint-cloud, prix altipan (l) : skins game sans gris de gris

Autres informations / 12.03.2011

Saint-cloud, prix altipan (l) : skins game sans gris de gris

Le Prix

Altipan (L) se dispute sur le mile, et s’offre aux chevaux d’âge. Ces trois

dernières années, la référence clodoaldienne sur cette distance était Gris de

Gris (Slickly), un représentant de Jean-Claude Seroul, qui est devenu étalon

aux haras nationaux cette année. Saint-Cloud se cherche donc un nouveau roi sur

1.600m, qui pourrait bien être Skins Game (Diktat), tombeur de Gris de Gris

dans ce même Prix Altipan l’année dernière. Bien plus affuté que son

adversaire, Skins Game avait profité de sa forme pour dompter le protégé

d’Alain de Royer Dupré, qui avait ensuite pris sa revanche dans le Prix Edmond

Blanc (Gr3), avant de s’imposer dans le Prix du Muguet (Gr2). Altipan, Edmond

Blanc, Muguet, c’est le triptyque printanier des meilleurs milers de

Saint-Cloud et ce pourrait être le programme de Skins Game. Le représentant de

la Marquise de Moratalla n’a jamais fini plus loin que troisième sur ce

parcours et fait office de nouvelle référence, ce qui ne demande plus qu’à être

confirmé pour en faire le prétendant logique au trône de mile clodoaldien.

FLASH

DANCE SOUS SES NOUVELLES COULEURS

Flash

Dance (Zamindar) a quitté l’écurie d’Henri-Alex Pantall au mois de décembre

pour rejoindre celle de Freddy Head ; elle a été achetée 160.000€ aux ventes de

décembre Arqana par l’écurie Wertheimer & Frère. Flash Dance ne manque pas

de qualité et reste sur un succès au niveau Listed en Allemagne. Auparavant,

elle avait participé à quatre courses à ce niveau pour autant de bons accessits

et s’est aussi classée quatrième du Prix de la Porte Maillot (Gr3) sur la

nouvelle piste de Longchamp l’année dernière. 

Flash Dance n’a pas couru quinze fois, elle est encore assez neuve ;

elle a quasiment toujours fait l’arrivée de ses courses et semble en mesure de

faire parler d’elle à un bon niveau cette année. Son seul problème est le

départ, car elle a l’habitude de s’élancer lentement.

ROSTRUM

A BESOIN DE SE DURCIR

Présenté

par André Fabre, Rostrum (Shamardal) n’a couru que quatre fois dans sa carrière

et pourrait pêcher, non pas par manque de qualité, mais par manque

d’expérience. Le représentant du cheik Mohammed Al Maktoum a débuté

tardivement, au mois de juin de ses 3ans et n’a connu son seul véritable échec

que lors de sa dernière sortie, la première au niveau Listed, mais sur le sable

de Deauville. Rostrum avait auparavant gagné sa "B" sur cette surface

et est passé logiquement au niveau supérieur. Malgré cet échec, son entraîneur

insiste dans cette catégorie, ce qui peut laisser croire qu’il aurait franchi

un palier cet hiver. André Fabre présente aussi Rock My Soul (Clodovil), une

5ans qui avait débuté chez lui en 2008, avant d’être renvoyée en Allemagne.

Après deux années pleines outre- Rhin, Rock My Soul est revenue à Chantilly et

arbore désormais les couleurs d’Élisabeth Fabre.

RYSCKLY

N’AURA PAS SON TERRAIN

Très à

l’aise sur les terrains profonds, Rysckly (Slickly) ne devrait pas être bien

servi par la météo. Le protégé d’Yves de Nicolay, vainqueur d’un gros handicap

sur ce parcours et à la même époque l’année dernière, a triomphé à deux

reprises dans sa carrière et chaque fois sur cette distance.  Il reste toutefois sur un échec ici-même à

Saint-Cloud en fin d’année dernière et va devoir se racheter.

TIP TOE,

RISING STAR DU JOUR

Au moins

une JDG Rising Star sera au départ du Prix Altipan (L), il s’agit de Tip Toe

(Footstepsinthesand),  le protégé de

François Doumen. Mais Tip Toe effectue une rentrée après huit mois d’absence et

sa troisième place dans le Grand Prix de Vichy (Gr3). Deuxième du Prix Omnium

II (L), Tip Toe s’était ensuite classé troisième du Prix de Guiche (Gr3), avant

d’être assez malheureux dans le Prix du Jockey Club (Gr1).

LES

CHEVAUX DE MEETING

Love

Queen (Val Royal) et Rada Angel (Le Vie Dei Colori) ont toutes les deux

triomphé au niveau Listed cet hiver sur le sable deauvillais. Elles devraient

donc se présenter un peu plus en forme que leurs adversaires et peuvent en

profiter pour jouer les trouble-fête. Le 7 janvier dernier, dans le Prix Miss

Satamixa (L), Love Queen devançait d’une encolure Rada Angel qui lui rendait

deux kilos. À poids égal, il n’y a pas eu photo entre les deux, puisque Rada

Angel dominait le Prix Petite Étoile (L) tandis que Love Queen finissait

septième. Les deux juments de 4ans se retrouvent à poids égal et sur une

surface qui leur a déjà souri.