Saint-cloud, prix nasrullah (b) : genzy s’impose en bon poulain et gagne son etoile

Autres informations / 29.03.2011

Saint-cloud, prix nasrullah (b) : genzy s’impose en bon poulain et gagne son etoile

Le Prix

Nasrullah (B), l’un des temps forts de la réunion, a révélé Genzy (Gentlewave),

un poulain au potentiel certain. Le protégé de Jonathan Pease n’a pas eu à

puiser dans ses ressources pour gagner, ce qu’il a fait avec de la marge,

simplement sollicité par la force des bras de son jockey, Olivier Peslier, qui

a déclaré à l’issue de l’épreuve : « Il m’a bien plu, c’est seulement sa

deuxième sortie et il a montré quelque chose, alors qu’il n’est pas encore tout

a fait venu. Il a un bon mental, mais n’est pas encore totalement "au

bouton" et a besoin d’apprendre. J’ai attendu que ça se décante, je

voulais qu’il ait ses aises et il a vraiment bien accéléré pour finir. » Tout

de suite placé en queue de peloton, Genzy s’est laissé emmener, bien détendu.

Dans le sillage du favori, Fuel Life (Red Ransom), en abordant la dernière

ligne droite, il a été décalé vers l’extérieur et a passé tout le peloton en revue.

Bien équilibré, ce grand poulain s’est imposé dans un éclair de classe. Par

voie de conséquence, nous lui attribuons une JdG rising star, d’autant plus

qu’il est né au mois de mai. En retrait, c’est le protégé d’André Fabre,

Canadian (Tiger Hill), qui a conservé le premier accessit. Il avait l’avantage

d’avoir déjà couru cette année, il y a trois semaines sur cette même piste.

Canadian a résisté au frère de la JdG rising star Célimène (Dr. Fong), Fuel

Life, qui avait visiblement besoin de cette course.

UN ACHAT

ARQANA A 25.000 €

Genzy

est un cheval au modèle particulier, il est grand et plutôt léger. Lorsqu’il

est passé sur le ring d’Arqana en octobre 2009, il n’y a pas eu beaucoup

d’enchérisseurs, à l’exception de Crispin de Moubray, qui a finalement signé le

bon à hauteur de 25.000 €. « Je l’ai acheté pour un client irlandais, nous a

précisé le courtier. Il a un physique spécial mais il ne faut pas oublier qu’il

est né au mois de mai et qu’il n’est pas encore venu. C’est un poulain qui va

encore beaucoup évoluer et qui sera sans doute beaucoup mieux sur la distance

de 2.400m. Il est repassé en vente lors d’un breeze-up à Newmarket, mais son

propriétaire l’a racheté. Il l’estimait déjà un peu et n’a pas eu les offres

qu’il espérait. Je lui ai donc racheté à l’amiable pour le compte de Michael

Watt. On l’estime beaucoup, c’est pourquoi il a été engagé dans le Prix

Hocquart (Gr2) et le Grand Prix de Paris (Gr1). Il ne figure pas dans la liste

du Prix du Jockey Club (Gr1) car on a toujours pensé que sa distance allait

au-delà de celle du Derby français. C’est un cheval qui n’a pas besoin de

beaucoup de travail pour apparaître en bonne condition. On avait un peu peur

avant le coup car il est un peu allant. Mais, apparemment, ça n’a pas du tout

été le cas l’après-midi. »

DE LA

FAMILLE DE TIPPITT BOY

Genzy a

été élevé près de Coulon, dans le département des Deux-Sèvres, en

Poitou-Charente. Il est né de l’étalon du Haras du Thenney Gentlewave et Zycia

(Bishop of Cashel), une jument qui n’a pas réussi à s’exprimer en neuf

tentatives, mais qui était suffisamment estimée pour participer au Critérium du

Bequet (L) dès sa deuxième sortie publique. Zycia est la soeur utérine de

Tippit Boy (Prince Sabo), qui a remporté les importants Norfolk Stakes (Gr3) et

pris la deuxième place des Flying Childers Stakes (Gr2) sur la distance de

1.000m.