Une mise en jambes avant les gros obstacles

Autres informations / 13.03.2011

Une mise en jambes avant les gros obstacles

AUTEUIL, Dimanche

Prix Jean Doumen

Comme  à  l’automne,  Rubi  

Ball (Network) va faire sa rentrée sur les balais avant de s’attaquer aux

gros obstacles d’Auteuil. Le champion de Jacques Ortet peaufine sa préparation et

s’engage dans le Prix Jean  Doumen,  une  course  dans laquelle  de  nombreux  champions effectuaient  leur  retour  par  le

passé, à l’image de Cyrlight (Saint Cyrien), El 

Paso  III  (Vidéo Rock) ou Kotkijet (Cadoudal). Rubi Ball

a marqué la Butte Mortemart l’automne  dernier,  en  remportant  le Prix La Haye Jousselin (Gr1) et le Prix Georges

Courtois (Gr2) ; un temps annoncé au départ sur la piste paloise cet hiver, c’est

bien à Auteuil qu’il fait son retour. La route est encore longue vers son grand

objectif  qu’est  le  Grand  Steeple-Chase de Paris (Gr1), et le 6ans de la

famille Papot a tout le temps avant de se tourner vers les gros obstacles. Ce

dimanche, c’est donc une remise en jambes qui attend Rubi Ball, mais l’engagement

d’un tel champion, que ce soit en haies ou en steeple-chase, fait automatiquement

le vide autour de lui. C’est pourquoi ils ne seront que cinq partants dans ce Prix

Jean Doumen, et la qualité du lot ne fait pas de Rubi Ball un gagnant en puissance.

 

Les rentrées de Porto Rico et

Madox

Le Prix Jean Doumen est aussi

le théâtre des rentrées après une longue absence des bons Madox  (Trempolino) et Porto  Rico 

(Vidéo Rock). Le premier nommé n’a plus

 été revu depuis son succès en septembre 2009 dans

le Prix Jim Crow à Enghien. Aussi à l’aise en steeple qu’en haies, Madox a triomphé

au niveau Groupe sur les balais à l’âge de 4ans, en dominant le Prix Jacques d’Indy

(Gr3), puis le Prix Roger Saint (L) sur les gros obstacles d’Enghien. Le

protégé de Jehan Bertran de Balanda est un candidat sérieux et sa performance sera

riche d’enseignements. Même cause, même effet pour Porto Rico qui n’a plus

couru depuis le mois de décembre 2009. Le beau bai brun de Philippe Peltier a très

peu couru, mais a eu le temps de montrer quelques bribes de classe, notamment lors

de ses débuts en steeple-chase où il a dominé facilement des adversaires habiles

et expérimentés dans cette spécialité. Comme Rubi Ball, Porto Rico pourrait faire

du "Grand Steeple" son grand objectif de la saison. Son entourage a

toujours vu en lui un candidat potentiel à l’épreuve reine de l’obstacle en France,

c’est à lui maintenant de confirmer l’estime qu’on lui porte.

Objectif   Spécial  

(Ungaro)  et  Régent  

d’Oudairies (Robin  des  Prés)  sont  les  deux  autres  participants  à l’épreuve. Ils effectuent eux aussi leur retour

après plusieurs mois d’absence et peuvent surprendre dans une course si pauvre en

partants. Les deux ont montré de la qualité, notamment Objectif Spécial, un spécialiste

du steeple-chase qui a triomphé en 2009 dans le Prix du Président de la République

(Gr3) sous 70,5 kilos.