Deuxieme etape du crystal cup

Autres informations / 08.04.2011

Deuxieme etape du crystal cup

Le

Crystal Cup est un challenge de cross-country européen dont la deuxième étape

se déroule à Fontainebleau.

Ce

vendredi, une réunion consacrée à l’obstacle se déroule sur l’hippodrome de

Fontainebleau. Le Grand Cross de Fontainebleau y représente la deuxième étape

du challenge européen de cross- country, le "Crystal Cup". Dix

concurrents s’affronteront lors de cette course, dont Quezac de la roque

(Officiel), le protégé de François-Marie Cottin, qui avait remporté le grand

cross de Compiègne en 2010.

DIX

ETAPES EUROPEENNES AU TOTAL

Le

Crystal Cup est un challenge qui comporte dix étapes. Cinq se déroulent en

France (Pau, Fontainebleau, Le Lion-d’Angers, Compiègne, Craon) et cinq autres

à travers l’Europe (Cheltenham, Punchestown, Waregem, Pardubice, Merano). Au

fil des étapes, des points sont donnés aux six premiers chevaux, entraîneurs,

propriétaires et jockeys de chaque étape. La dernière étape se déroule à

Cheltenham et le cheval en tête du classement est élu meilleur cheval de cross.

La première édition 2010 avait été remportée par le cheval d’origine irlandaise

Another Jewel (Saddler’s Hall) et l’entraîneur-propriétaire français Jérôme

Follain.

ALAIN

PELTIER : « MERCI AU F.R.B.C… »

C’est en

2006, au Lion-d’Angers, qu’a eu lieu le premier colloque européen de cross

country. Plusieurs présidents d’hippodromes s’y sont réunis : Cheltenham

(Angleterre), Punchestown (Irlande), Waregem (Belgique), Pardubice (République

Tchèque) et Merano (Italie). Le cross-country devenant une discipline

extrêmement populaire, naît alors l’idée d’instaurer un challenge réunissant

plusieurs hippodromes de chaque pays qui sacrera le meilleur cheval de cross

européen, ainsi que ses propriétaires et entraîneurs.  Quatre ans plus tard, en 2010, l’idée voit le

jour lors du grand cross de Pau 2010, la première étape du Crystal Cup.

Monsieur Alain Peltier, un des principaux initiateurs de ce projet avec

Monsieur Mirek Petran, Président de l’hippodrome de Pardubice, tient à préciser

: « Nous tenons beaucoup à remercier le F.R.B.C., et principalement M. Romanet

et Mme Houel, qui nous ont énormément soutenus et aidés à mettre en place ce

projet. Sans eux, cela aurait été beaucoup plus difficile. » Effectivement, le

projet n’a pas toujours été bien accueilli : « Personne n’y croyait, nous

explique le président du Lion-d’Angers, car les cross français, en

l’occurrence, sont réputés pour être plus difficiles qu’ailleurs. Mais nous

sommes fiers de constater que la première année a été une franche réussite avec

la venue en France de concurrents anglais et irlandais. De plus, cette année,

nous attendons également la venue d’un cheval tchèque appartenant au président

de Pardubice, Mirek Petran [vendredi à Fontainebleau, ndlr]. Les nations

anglaise et irlandaise ayant déjà confirmé leur participation en France .Une

relation sportive amicale entre dirigeants des différentes sociétés est née,

c’est important. » Mais il faut savoir que c’est un challenge qui joue aussi sur

la casaque et les dotations sont attrayantes. En effet, lors de la remise des

prix en fin d’année à Cheltenham (dernière étape du challenge), une prime de

25.000 euros est offerte au "meilleur" propriétaire du challenge.

Également, une prime de 10.000 euros est attribuée au meilleur entraîneur. À

l’éleveur du meilleur cheval de cross, est offert, par Coolmore, une saillie

gratuite de Westerner. Le jockey et le lad du cheval lauréat de ce challenge

sont également récompensés.

« NOUS

SOMMES EN PERIODE DE RODAGE… »

Le

Crystal Cup a donc a un bel avenir devant lui avec peut-être un agrandissement

futur. La Suède, entre autres, voulant sûrement intégrer le challenge. Mais

cette idée, qui est étudiée, n’est pour autant pas évidente car « nous n'en

sommes qu’à la deuxième année et en période de rodage. La venue de la Suède,

nous l’étudions et nous l’apprécions. Mais nous ne sommes pas pressés de nous

agrandir, car mieux vaut bien faire à dix, que mal faire à douze ou plus. »,

nous indique Alain Peltier, Président de l’hippodrome du Lion. Site du

challenge : www.crystalcup.org