Frankel ecrase l ‘opposition et fait forte impression

Autres informations / 17.04.2011

Frankel ecrase l ‘opposition et fait forte impression

NEWBURy  (GB),

Samedi

Meilleur 2ans européen, en 2010,

Frankel (Galileo) effectuait  sa  rentrée  dans  les  Greenham  Stakes  (Gr3),  ce samedi, à Newbury. Très attendu par tous les

sportsmen, ce  véritable  événement  n’a  déçu  aucun  observateur.  En effet,  le  champion  du  prince  Khalid  Abdullah  l’a  emporté avec une grande aisance et il reste invaincu,

en cinq sorties. Il a parfaitement négocié son passage de 2 à 3ans, de quoi  décourager  nombre  de  ses  adversaires  potentiels  à tenter  de  l’affronter,  le  30  avril,  dans  les  2.000  Guinées (Gr1) de Newmarket. On peut donc s’attendre

à un déferlement de britanniques à Longchamp pour la Poule d’Essai des  Poulains  (Gr1),  que  ne  devrait  pas  courir  Frankel.

« Picture Editor [leader de Frankel,

ndlr] n’a pas été assez vite,  a  déclaré  Henry  Cecil,  mentor  du  vainqueur  des Dewhurst  Stakes  (Gr1).  Tom  Queally  [jockey  de  Frankel, ndlr] avait du mal à tenir son partenaire.

Sur la valeur affi- chée aujourd’hui Frankel devrait s’améliorer. Je pense que

cette course va l’amener au top pour les Guinées. Il a été très plaisant. La météo

avait un peu contrarié sa préparation  et

 Tom  pense qu’il n’était qu’à  80% de ses possibilités.  »  Frankel  est  parti  vite  et

 son  jockey  a  cherché  à  le

faire attendre. Trop brillant, il l’a laissé venir aux côtés de son  leader,  Picture 

editor  (Dansili),  après  deux  cents mètres  de  course.  Progressivement,  Frankel  s’est  "posé" sur la main de son jockey. A six

cents mètres du but, il s’est retrouvé en tête, contre son gré, mais personne ne

semblait  réellement  en  mesure  de  l’inquiéter.  Frankel  a  alors

changé   de   jambe   une   première   fois.   excelebration (Exceed and Excel) est venu à "pleine"

vitesse sur lui, don- nant  un  instant  l’impression  de  pouvoir  le  faire  galoper. Mais  Frankel  a  tourné  sa  tête

 vers  lui,  comme  pour  le

défier,  à trois cents mètres de l’arrivée,

avant de changer de  jambe,  une  seconde  fois,  pour  filer  au  poteau.  Deux accélérations en une seul course : Frankel

est vraiment le champion annoncé ! Et, au regard de cette fin de course, il ne devrait

éprouvé aucune difficulté à "tenir" les 1.600m des "Guinées".

Cela dit, pour le moment, il est délicat de savoir   s’il   possède   le   potentiel   d'un   cheval   de   Derby d’Epsom, bien qu’il en soit l’un des favoris.

 

Les paris audacieux autour de

Frankel

Les cracks sont toujours des vecteurs

de rêves et de paris sans limites. C’est le cas de Frankel. Avant sa course dans

les  Greenham  Stakes,  il  a  été  l’objet  d’un  pari  important pour  les  2.000  Guinées.  Un  sportsmen  a  en  effet  misé 550.000  livres  sur  une

 victoire  du  pensionnaire  d’Henry Cecil dans le premier Classique anglais

! Autre pari "amusant"  autour  de  Frankel,  un  bookmaker,  en  l’occurrence William Hill, propose à 10/1 l’invincibilité

du champion lors de la saison 2011.

 

Un doublé qui date de 1976

Depuis 1976 et la victoire de

Wollow, plus aucun lauréat des  Greenham  Stakes  n’a  réussi  le  doublé  dans  les Guinées. C’est donc une performance difficile

que va tenter Frankel,  même  si  Wollow  était  déjà  entraîné  par  Henry Cecil  et  que  l’entraîneur  britannique  a  souvent  comparé Frankel et Wollow.