Freddy head : « le parcours de newmarket est plus limpide que celui de longchamp »

Autres informations / 27.04.2011

Freddy head : « le parcours de newmarket est plus limpide que celui de longchamp »

Dimanche

à Newmarket ont lieu les 1.000 Guinées (Gr1), course remportée par Special Duty

(Hennessy) l’année dernière. Cette année, la favorite des bookmakers est la

française Moonlight Cloud (Invincible Spirit). Elle est le premier partant de

Freddy Head dans cette épreuve, lui qui l’a remportée deux fois en tant que

jockey.

JOUR DE

GALOP. – MOONLIGHT CLOUD VOUS DONNE-T-ELLE ENTIERE SATISFACTION ?

Freddy

Head. – Tout à fait, la pouliche a travaillé ce matin et a fait exactement ce

qu’on lui a demandé. Elle va partir pour Newmarket vendredi. C’est une aventure

pour une 3ans, on nage un peu dans l’incertitude du voyage. Mais c’est une

course que j’ai envisagée depuis longtemps, on y est désormais.

VOUS

AVEZ GAGNE DEUX FOIS CETTE EPREUVE COMME JOCKEY, QUELS SONT VOS SOUVENIRS DU

PARCOURS ?

J’ai

toujours trouvé que le parcours était assez facile. C’est une piste coulante

sur laquelle il faut un cheval qui a beaucoup de vitesse. Ça descend beaucoup

et la course se joue souvent en descendant dans le dip qui se situe à quatre

cents mètres du poteau. Ça remonte ensuite à cent mètres du but, mais, bien

souvent, les jeux sont faits à ce moment de la course.

VOUS

PRESENTEZ VOTRE PREMIER PARTANT DANS LES "GUINEES" DE NEWMARKET ET

VOTRE PERE AINSI QUE VOTRE SOEUR ONT DEJA TRIOMPHE DANS CETTE EPREUVE. C’EST

UNE COURSE QUI TIENT A COEUR A LA FAMILLE HEAD ?

J’ai

même gagné pour ma soeur avec Ma Biche. Les "Guinées" sont des

courses qui s’adressent à un certain profil de chevaux et le déroulement est

souvent bien plus limpide que dans les Poules de Longchamp, où il y a souvent

des malheureux. Toutefois, je trouve que les anglais ont fait une grosse erreur

en rétrécissant la largeur de la piste de Newmarket. Autrefois, la piste était

tellement large que tout le monde courait du même côté. Mais, désormais,

lorsqu’on se situe à l’extérieur, on est assez proche de la lice, ce qui divise

presque à chaque fois les chevaux en deux pelotons. Ça a tendance à fausser

quelque peu les courses et faire entrer en jeu un facteur chance.