Saint-cloud, prix caïus (b) : venomous s’ouvre les portes de la "poule" et gagne son etoile

Autres informations / 13.04.2011

Saint-cloud, prix caïus (b) : venomous s’ouvre les portes de la "poule" et gagne son etoile

En

quelques foulées seulement, Venomous 

(Red Ransom) s’est détaché pour s’imposer dans le Prix Caïus (B). Un

passage de classe qui lui ouvre directement les portes de la Poule d’Essai des

Poulains (Gr1). Le poulain de Tony Clout a patienté en avant-dernière position,

avant de venir très librement en pleine piste, dévoilant une accélération peu

commune. Venomous venait pourtant d’être battu pour sa rentrée, à Compiègne, se

classant troisième de Mister Iceman (Iceman) et Simba (Anabaa Blue), mais le

terrain était plus souple que celui du jour. Or Venomous a besoin de bon

terrain pour montrer son vrai visage, comme l’explique Tony Clout : « Il lui

faut absolument du terrain léger pour qu’il fournisse sa vraie valeur. Il faut

aussi qu’il soit très relâché, et c’est pour cette raison que nous avons choisi

d’attendre, même s'il y avait le risque qu’il n’y ait pas assez de train. Il a

une excellente pointe de vitesse, et m’a beaucoup plu aujourd’hui. Il n’est pas

grand, mais il est costaud et bien fait. C’est un peu "gonflé", mais

on va tenter d’aller sur la "Poule" directement. Il a déjà pas mal de

métier… » Le style de ce succès est tel que nous décernons une JDG rising Star

à Venomous.

KREEM

DOIT ENCORE APPRENDRE

Le

favori, Kreem (Hurricane Run), s’est montré une nouvelle fois brillant, mais il

a toutefois moins tiré que d’habitude. Des précautions avaient pourtant été

prises. Il s’est rendu en main au départ – comme dans le Prix Maurice Caillault

(L) – et était équipé d’une muserolle croisée. Ce poulain a de la qualité, mais

n’est vraiment pas simple à utiliser. Cette fois, son entourage l’a raccourci

et l’a fait patienter pour lui faire comprendre son métier de cheval de course.

Son avenir se situe certainement sur des distances plus longues, une fois qu’il

sera devenu plus maniable.

ETENDARD

D’OR, UNE TROISIEME PLACE QUI LAISSE DES REGRETS

Dans le

clan d’Étendard d’Or (Archange d’Or), la déception était palpable. En effet, le

poulain s’est retrouvé enfermé au moment où la course se jouait, et le temps

que Christophe Soumillon le décale à l’extérieur et qu’il se relance, c’était

trop tard pour espérer la victoire. Une troisième place avec un goût amer pour

Gilles Forien, le manager de l’écurie de la marquise de Moratalla : « Je suis

très déçu. Il s’est retrouvé enfermé au mauvais moment. Cela change nos plans

pour la suite, même si je n’en ai pas encore parlé avec Alain de Royer Dupré.

S’il avait gagné, il aurait pu être dirigé vers une très belle course, comme la

Poule d’Essai. Ce sont les courses, mais c’est embêtant que cela arrive à ce

moment de la saison. Avec ce résultat, on va plutôt se diriger sur une "B".

Je pense qu’il est également plus à l’aise à main droite. Et,  comme les produits de Rotina, je pense qu’il

fera plus long, entre 1.600m et 2.000m. » Alain de Royer Dupré analysait quant

à lui : « Le cheval court très bien compte tenu de ses malheurs au moment où la

course se jouait. Il peut effectivement courir à nouveau une "B", ce

qui n’empêche pas d’aller sur une course plus importante ensuite. »

PETIT,

MAIS DOTE D’UNE BONNE LOCOMOTION

Venomous

a été acheté par l’Eurl du Chêne aux ventes Arqana d’octobre 2009. Il était

présenté par le Haras de Fresnay-le-Buffard, mais a été élevé par St Clare Hall

Stud. David Powell l’avait payé 55.000 €, et il explique : « Il était doté

d’une très bonne locomotion et était fils d’un étalon confirmé. Sa mère, bien

que non black-type, a montré de la qualité en course, affichant une valeur

43,5. Donc, même s’il était tout petit, il me plaisait beaucoup. Ensuite, c’est

aussi une question de chance ! »

UNE MERE

QUI GALOPAIT

Venomous

est le neveu d’Eilean Shona (Suave Dancer), gagnante de Listed sur 3.200m à

Newmarket. Venomous appartient aussi à la souche d’Invermark (Machiavellian),

vainqueur du Prix du Cadran (Gr1), d’Island Reef (Main Reef), lauréat du

Badener Meile (Gr3) et de Coigach (Niniski), gagnante des Park Hill Stakes

(Gr1). Mère de Venomous, Snake Dancer (Golden Snake) a remporté deux gros

handicaps dont le Prix des Belles Filles à Longchamp, un handicap réputé.

Venomous est son deuxième produit et son premier gagnant. Snake Dancer est une

fille du lauréat du Prix Ganay (Gr1) 2001, Golden Snake (Danzig), qui compte

seulement douze produits ayant couru dans l’Hexagone, ce qui est relativement

peu. Après Venomous, son premier produit, elle a une femelle nommée Poisonous

(Nayef), déclarée à l’entraînement chez Yann Barberot pour les couleurs de

Magalen Bryant.