Saint-cloud, prix penelope (gr3) : un test vers le "diane" en bon terrain

Autres informations / 20.04.2011

Saint-cloud, prix penelope (gr3) : un test vers le "diane" en bon terrain

Cette

année, le Prix Pénélope (Gr3) est plutôt maigre en terme de quantité. En

revanche, la qualité est bien là avec quelques pouliches au départ qui peuvent

encore à l’heure actuelle postuler au Prix de Diane-Longines (Gr1). Ce test en

vue du rendez-vous de juin va se disputer sur une surface très rapide, celle

que l’on peut vraisemblablement attendre lors du grand rendez-vous. Pour cela,

ce Prix Pénélope devrait livrer de bons enseignements, car les pouliches au

départ ont soit des références en terrain très souple voire lourd, soit des

origines de "nageuses"…

PAGERA,

POUR CONTINUER A REVER

Pour sa

deuxième sortie – qui était également sa rentrée –, la Jdg rising Star Pagera (Gentlewave)

a réalisé une performance fracassante. Elle a gagné le Prix Gazala, première

course B en région parisienne pour les 3ans, de six longueurs. Cette

pensionnaire de Yannick Fouin à le moteur d’une pouliche de "Diane".

L’opposition qu’elle devançait le 7 mars était composée de pouliches de grande qualité

et son entourage peut légitimement rêver en vue du Prix de Diane. Cela passe

par une bonne performance dans l’une des préparatoires. La victoire est plus

qu’envisageable pour elle dans ce Prix Pénélope. Comme beaucoup d’autres, le

doute la concernant sera le terrain, car elle n’a jamais évolué sur une surface

aussi rapide pour le moment.

DON’T

HURRY ME ET SKALLET, SUR LA LANCEE DU PRIX ROSE DE MAI

Disputé

en début de saison, le 19 mars, le Prix Rose de Mai peut être considéré comme

une préparatoire à ce Prix Pénélope. La lauréate –surprise – de cette Listed, Peace

of Oasis (Oasis Dream) ne sera pas présente jeudi. En revanche, ses deux

poursuivantes sur le podium seront bien là. Brillante le 19 mars, la JDG rising

Star Don’t Hurry Me (Hurricane Run) avait été piégée par une course sans train.

Elle s’était classée deuxième grâce à un très beau coup de reins. Gagnante par

quinze longueurs en province – mais sans avoir appris grand-chose – à 2ans, c’est

un espoir pour les grands rendez-vous de 2011. Elle doit encore confirmer cela

en région parisienne et cela passe par une grande performance jeudi.  Troisième le 19 mars, Skallet (Muhaymin)

avait l’avantage d’avoir couru à Cagnes-sur-Mer. Pour l’instant, il est encore difficile

de voir en elle une pouliche de Prix de Diane, mais elle a le droit de tenter

sa chance ici, car c’est la suite logique dans son programme.

PIRIKA

SAUTE LES ETAPES

Présentée

par André Fabre, Pirika (Monsun) saute les étapes en se présentant directement

dans ce Gr3. Non placée pour ses débuts à Longchamp, elle a affiché beaucoup de

progrès pour gagner dès sa deuxième sortie, le Prix Albarelle (F) à

Saint-Cloud. Si l’on regarde sa "ligne", ses chances jeudi sont

minimes. Mais, si son entraîneur l’a choisie pour courir ici, sans qu’elle

fasse sa rentrée dans une course intermédiaire, c’est qu’il y a une raison…Côté

origines, il faut rappeler que c’est une fille de Paita (Intikhab), mémorable

troisième d’un Prix de Diane (Gr1).