Une journee pas vraiment "tranquille" pour les favoris, a auteuil

Autres informations / 03.04.2011

Une journee pas vraiment "tranquille" pour les favoris, a auteuil

Toute

personne se rendant à Auteuil, samedi, ou confortablement installée, chez elle,

devant Equidia, n’attendait que deux choses : une victoire de Le Tranquille

(Reste Tranquille) dans le Prix Fleuret (Gr3) et une autre de la JDG Jumping

Star Questarabad (Astarabad) dans le Prix Hypothèse (Gr3). Quoi de plus logique

sachant que ces deux là dominent leur génération de la tête des épaules ? Mais

les démonstrations attendues n’ont pas eu lieu. Qui l’eût cru ? Leur défaite a

été "l’événement" de ce samedi. Proposés respectivement à 3/10 et

4/10 -donc partis courus - Le Tranquille et Questarabad ont terminé deuxième et

troisième de leur course respective. Inutile de revenir sur le fait, qu’aux

courses, comme dans tout autre sport, rien n’est jamais acquis même si,

fréquemment, tout se déroule normalement, la logique étant ainsi respectée.

Hélas, parfois, il suffit d’un rien pour enrayer ces machines que sont les

chevaux annoncés "imbattables". Un Le Tranquille

"brouillon" dans ses sauts et un Questarabad moins fluide qu'à

l'accoutumée. Cela a suffi et explique leur défaite. Tous les entraîneurs

l'affirment: « il faut peu de chose pour faire battre un cheval. » La preuve en

a encore été faite ce samedi. En soi, ces défaites ne sont pas si grave. Le

Tranquille comme Questarabad n’ont finalement échoué que dans une épreuve

préparatoire. Sont-ils battus par meilleurs ? Disons plutôt que, dans le

contexte de ce samedi, ils sont battus mais, la même épreuve, disputée dans

trois semaines, ne donnerait pas forcément le même résultat. En tout cas, bravo

aux entourages de Tout Rouge (Dom Alco) et de Roi du Val (Astarabad). Les

courses, il faut les courir pour les gagner. Ils en sont la preuve.