Une reunion nantaise riche en enseignements

Autres informations / 13.04.2011

Une reunion nantaise riche en enseignements

Mardi,

sur l’hippodrome de Nantes, dans un terrain collant, se déroulaient, parmi les

six courses plates proposées, deux épreuves à suivre en vue d’événements

futurs. Notamment le Prix de la Magnolière (D), tremplin vers le Derby de

l’Ouest (L - 4 juillet).

 

PRIX DE

LA MAGNOLIERE (D) : INZEO SE RATTRAPE

Présenté

par Henri-Alex Pantall et monté par Fabrice Veron, Inzéo (Vespone), a mené la

course de bout en bout à un rythme régulier. Il s’impose d’une encolure devant

le pensionnaire de Joël Boisnard, Zawak (Gentlewave), monté à l’arrière garde

jusqu’au petit bois. Concernant le futur programme d’Inzéo, il n’est pas

certain pour l’instant qu’il participe au Derby de l’Ouest (L) : « C’est un

cheval qui est limité en distance, nous a expliqué son entraîneur. Je pense que

les courses de 2.400m sont un peu trop longues pour lui et qu’il sera mieux sur

2.000m. Cependant, je suis content de sa victoire, car il avait été distancé de

sa victoire lors de sa dernière course à Angers, à cause d’un mauvais mouvement

dans la ligne droite finale. Il méritait de gagner. Néanmoins, il n’y a pas

beaucoup de courses B en province, donc nous le reverrons peut-être à Paris sur

des distances plus courtes. » Zawak, monté par Jean-Bernard Eyquem, a effectué

une belle ligne droite pour venir finir à une encolure du gagnant. Le Derby de

l’Ouest est pour lui une option envisageable, via le Prix la Chezine le 16

juin, dernière course préparatoire au Derby. Mais il est fort possible aussi

qu’il soit vu prochainement sur les obstacles d’Auteuil, comme nous l’a raconté

Joël Boisnard : « C’est un cheval très plaisant qui a encore besoin de mûrir.

Mais je l’aime beaucoup et j’en fais un cheval d’avenir. Il est déjà mécanisé

sur les obstacles et il n’est pas impossible que nous le voyions ensuite à

Auteuil. De plus, il aime le terrain lourd, ce qui peut être un avantage.» Nous

noterons aussi le bon finish du gris Defi Nantais (Svedov), entraîné par

Norbert Leenders, qui termine à la troisième place. Il devrait, comme son nom

l’indique, relever le défi nantais du Derby de l’Ouest, si le terrain est plus

léger le 4 juillet.

 

PRIX DE

VIEILLEVIGNE (D): MARCHANDO RETROUVE LE CHEMIN DU SUCCES

L’hippodrome

du petit port est un hippodrome délicat et il est difficile de s’y adapter pour

certains chevaux. Ceci n’est pas le cas de Marchando (Marchand de Sable), qui y

répète souvent de bonnes valeurs. Ce cheval, entraîné par Cyriaque Diard, a

retrouvé le chemin du succès dans le Prix de Vieillevigne (D). Son entraîneur,

content d’avoir retrouvé son cheval après deux courses moyennes, nous explique

: « À cause des pistes gelées cet hiver, nous avions pris du retard dans sa

préparation. C’est un cheval qui est long à mettre en route et je crois

qu’aujourd’hui, il est enfin revenu à son bon niveau. De plus, le terrain

collant l’a avantagé. Plus c’est lourd, mieux c’est pour lui. Je le préfère

corde à droite mais il aime bien Nantes. Le Grand Prix est donc une

possibilité. » Derrière Marchando, Tigre d’Or (Tiger Hill) monté aux avant-postes,

se classe deuxième. Il devrait être revu dans le Prix Bois Rouaud, le 7 mai

prochain.