Royal bench et chinchon peuvent porter haut les couleurs françaises

Autres informations / 21.05.2011

Royal bench et chinchon peuvent porter haut les couleurs françaises

 

KRANJI (SN), Dimanche

Remporté en 2009 par le

pensionnaire de Pascal Bary, Gloria de Campeao (Impression), le Singapore

International Cup (Gr1) voit cette année deux français y prendre le départ.

Tous deux ont de belles chances de s’y illustrer même si l’opposition

internationale, qu’ils vont devoir affronter, est de taille. Les deux français

qui seront au départ, Royal Bench ? (Whipper) et Chinchon (Marju), sont désormais

rompus à ce genre de compétitions internationales.

Le pensionnaire de Robert

Collet sera cette fois associé à Olivier Doleuze puisqu’Olivier Peslier est

retenu à Longchamp afin de monter Goldikova ? (Anabaa). Excellent, à

Dubaï, où il a été assez malheureux, Royal Bench a paru dans un “jour sans”

lors de sa dernière course, à Sha Tin, dans le Champion Mile (Gr1). On attend

un rachat de sa part. Chinchon, pour sa part, n’a pas été revu depuis sa

cinquième place enregistrée dans le Sheema Classic (Gr1). Il y avait également

été très malheureux, étant mis hors course, le long du rail, lorsque Ahmed

Ajtebi a lancé, dans un espace trop petit, Calvados Blues (Lando). Il aura

l’occasion de prendre sa revanche sur lui, car le représentant Godolphin, un

ex-français, s’il sera bien présent, n’évolue plus désormais à domicile...

Comme souvent, la position de

favori devrait revenir au globe trotteur de Luca Cumani, Presvis (Sakhee). Il

avait bien gagné à Meydan, mais s’est montré moins percutant ensuite à Sha Tin.

Il est certainement “prenable” par les deux chevaux français. Enfin, attention

également à River Jetez (Jet Master), qui vaut bien mieux que ce qu’elle a

montré à Hongkong…