Sandown (gb), coral eclipse stakes (gr1) : so you think triomphe d’un grand workforce

Autres informations / 02.07.2011

Sandown (gb), coral eclipse stakes (gr1) : so you think triomphe d’un grand workforce

Le match

a bien eu lieu. Les Coral Eclipse Stakes (Gr1) nous ont offert un beau

spectacle grâce à la lutte entre le vainqueur du Qatar Prix de l’Arc de

Triomphe (Gr1), Workforce (King’s Best), et celui du Cox Plate (Gr1), en

Australie, So You Think (High Chaparral). C’est au bout d’un combat de près de

quatre cents mètres que le pensionnaire d’Aidan O’Brien a pris l’ascendant sur

le champion de Sir Michael Stoute. Mais on a le sentiment que si Workforce

avait été à la place de So You Think, l’ordre aurait pu être inversé. En effet,

Seamus Heffernan, pilote de So You Think, a monté une très belle course en

filant le plus longtemps possible Workforce. Ce dernier, contraint de prendre

le relais de son leader dans le tournant final, allait facilement. Trop

facilement à ce moment du parcours. Mais son jockey Ryan Moore n’avait pas

vraiment le choix. Il devait avancer d’autant que Workforce ne demandait qu’à

avancer. En tête, dès l’entrée de la longue ligne droite, le cheval du prince

Khalid Abdullah a temporisé, avant d’accélérer à cinq cents mètres du but.

Toujours marqué par So You Think. Longtemps, Workforce a fait figure de

lauréat, repartant sous les assauts du partenaire de Seamus Heffernan. Mais So

You Think, courageusement, l’a attaqué sèchement dans les deux cents derniers

mètres, après avoir attendu au maximum. Et il lui a pris l’avantage dans les

cent derniers mètres pour rallier le disque final avec une demi-longueur d'avance.

Signe que les deux meilleurs chevaux ont pris les deux premières places, So You

Think et Workforce ont laissé Sri Putra (Oasis Dream), troisième, à cinq

franches longueurs. La quadruple lauréate de Grs1,  Snow Fairy (Intikhab), n’a pu terminer que

quatrième, sans jamais avoir pu faire illusion.

UN LARGE

PROGRAMME S’OUVRE A SO YOU THINK

Gagnant

de son deuxième Gr1, en Europe, après son succès dans le Tattersalls Gold Cup

(Gr1), So You Think a cette fois battu un vrai champion. Jusqu’à présent, il n’avait

pas dominé des chevaux de grande classe, exception faite de ses suivants

immédiats du Prince of Wales’s Stakes (Gr1). Cette victoire est donc

significative. « C’est un cheval de 2.000m mais il a plus l’allure d’un miler,

a expliqué Aidan O’Brien. Quand il place sa pointe de vitesse, le ciel est

alors sa limite. Il n'a que l'embarras du choix pour son programme futur. Il a,

à sa disposition, les Irish Champion Stakes, les Juddmonte et il peut aussi

bénéficier d’un break maintenant en visant le Cox Plate. Il a tellement de

courses qui lui sont ouvertes que nous allons en discuter tous ensemble afin de

choisir la bonne option. » Aidan O’Brien s’était déclaré déçu après sa deuxième

place à Ascot car il pensait ne pas l’avoir assez travaillé. Le tir a été rectifié.

WORKFORCE

REALISE UNE GRANDE PERFORMANCE

Logiquement,

Workforce a bien mieux couru que lors de sa rentrée. Nous avons revu cette

fois, le vrai Workforce. Sa course a été impeccable et peut être que, si les

rôles avaient été inversés, dans le parcours, il aurait pu dominer So You

Think. Mais il ne faut pas oublier que le pensionnaire d’Aidan O’Brien évoluait

certainement sur sa meilleure distance alors que Workforce est sans doute

meilleur sur la distance classique. De fait, ses deux Grs1, il les a enlevés

sur 2.400m. « Il a fourni une très bonne course, a confié Lord Grimthorpe à la

presse britannique. Ryan a dis que le terrain était peut être trop rapide. Quoi

qu’il en soit,  nous n’avons pas été

battus de grand-chose et nous avons beaucoup d’options possibles avec lui. »

RENTREE

CORRECTE DE SNOW FAIRY AVANT LES NASSAU STAKES

On

s’attendait à mieux de la part de Snow Fairy. Surtout au regard de son superbe

palmarès. On la pensait capable d’arbitrer le match entre So You Think et

Workforce. Mais elle a logiquement manqué de condition pour sa rentrée, après

avoir connu un petit ennui de santé en début d’année. Attentiste au centre du

peloton, elle semblait avoir énormément de ressources à mi-ligne droite mais…

pas le passage. Seulement, lorsqu’elle l’a eu, elle n’a pas changé de vitesse,

restant dans son action. Son mentor Ed Dunlop a déclaré « Sa performance était

presque conforme à ce que je m’attendais. La piste ne lui a pas convenu. Elle

avait besoin de cette course. Sa prochaine tentative pourrait être dans les

Nassau Stakes (Gr1). »

 


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.