Prix pearl cap (b) : brillante etoile s’ouvre les portes des groupes

Autres informations / 16.09.2011

Prix pearl cap (b) : brillante etoile s’ouvre les portes des groupes

Montée

en avant-dernière position, Brillante Étoile (American Post) est venue

complètement à l’extérieur dominer, dans les derniers mètres du Prix Pearl Cap

(B), Alba (One Cool Cat), qui avait mené l’épreuve bien détendue. La

pensionnaire de Yan Durepaire a montré une certaine qualité pour s’imposer de

cette façon face à une pouliche qui avait débuté en concluant troisième de

Zantenda (Zamindar), qui s’est ensuite promenée dans le Prix d’Aumale (Gr3).

D’autant plus qu’Alba n’a aucune excuse à faire valoir ayant cheminé, à son

rythme, sans être contrariée. Imazagan (Muhaymin), troisième d’une B à

Deauville, a conclu au même rang, avec l’excuse, elle, d’avoir réalisé deux

longs voyages en moins de trois semaines… Les Réservoirs ou le Miesque comme

options…Brillante Étoile découvrait la région parisienne après deux sorties à

La Teste : une deuxième place pour ses débuts derrière la « Ferland » Gloomy

Sunday (Singspiel), qui a gagné sa D ensuite à Dax, puis un succès. Brillante

Étoile rencontrait une opposition plus relevée et elle n’a pourtant pas manqué

ce test comme l’explique Yan Durepaire : « Nous étions venus ici pour prendre

nos marques, après l’avoir laissée tranquille, car elle a fait un peu de

croissance. Elle a d’ailleurs encore besoin de s’éclater physiquement. Elle

fait toujours le minimum en course et ne gagnera jamais de loin. On pourrait

tenter le Prix Miesque ou les Réservoirs (Grs3), mais il faut que j’en discute

avec ses propriétaires… »

UNE

SOEUR DE PLACES DE LISTEDS

Brillante

Étoile porte toujours les couleurs de son éleveur, Françoise Perrée. Elle est

issue d’une jument, Black Dalhia (Sanglamore) qui a donné beaucoup de chevaux

très utiles, comme Kappelmann (Verglas), deuxième du Prix Roland de Chambure,

Black Rose (Sagacity), deuxième du Prix Mélisande (L) et troisième des Prix

Madame Jean Couturié et Joubert (L), ou encore Waldhorn (Slickly), troisième de

course A. Black Dalhia est une soeur de Spicy Girl (Marignan), placée de listed

aux États-Unis. Sa deuxième mère, Vific (Rheffic), a gagné le Prix Robert Papin

(Gr1), avant de bien produire au haras. On la retrouve en effet dans le

pedigree de Chinandega (Chichicastenango).