Premio lydia tesio : mirco demuro a les cles de la course

Autres informations / 22.10.2011

Premio lydia tesio : mirco demuro a les cles de la course

Le Prix

Lydia Tesio est le dernier Gr1 au féminin de la saison européenne. Et, malgré

trois victoires dans les dix dernières éditions, les entraîneurs français ne

seront pas représentés au départ. Tant mieux pour les Allemands, présents en

force, mais aussi pour Godolphin, qui a décidé d’effectuer le déplacement avec

Modeyra (Shamardal), troisième du «Royallieu »(Gr2), ne s’inclinant que dans

les dernières foulées. L’autre Anglaise, Beatrice Aurore (Danehill Dancer), qui

appartient au chanteur d’ABBA, a disputé ses trois dernières courses en France.

Entraînée par John Dunlop, elle a montré des moyens, remportant notamment le

Prix Chloé (Gr3). Mirco Demuro, le crack jockey italien, a accepté de monter

Beatrice Aurore– délaissant de ce fait l’Italienne Quiza Quiza Quiza (Golden

Snake), troisième des Oaks italiennes en 2009 et du Premio Presidente della

Repubblica (Gr1) au mois de mai 2011, avec des regrets. « Le choix était

difficile, parce que j’ai gagné la dernière fois une Listed avec Quiza Quiza

Quiza, nous a confié Mirco Demuro, et la jument est vraiment au top. » Demuro

connaît aussi l’Allemande Kapitale (Dubawi), qu’il a montée lors de sa dernière

victoire dans un Gr3.  « C’est une

pouliche qui progresse. »

DEUX

AMIS ITALIENS TRINQUENT AVANT LA COURSE

Les deux

gros morceaux allemands sont Djumama (Aussie Rules) et Elle Shadow (Shamardal).

Les deux ont un destin commun. Chacune d’entre elles a terminé deuxième du

«Diane» allemand avant de disputer, sans démériter, le Prix de l’Opéra. Djumama

n’a pas été chanceuse en trouvant sur son chemin Dancing Rain, la gagnante des

Oaks d’Epsom. Elle Shadow, quant à elle, a oublié ses malheurs dans le

classique allemand 2010 et, cette saison, est partie à la chasse de son Gr1. La

fille de Elle Danzig, lauréate du Premio Roma deux fois, n’a couru que trois

fois en 2011 et a fini troisième face aux mâles dans le Bayerisches Zuchtrenen.

Les Italiens sont en minorité dans le peloton mais, souvent, ils créent la

surprise dans cette course. Il y a bien sur Quiza Quiza Quiza, mais aussi She

is Great (Dalakhani). Il faut savoir que les propriétaires des deux, Riccardo

Cantoni et Giambattista Benvenuto, ne possèdent respectivement que trois et un

cheval à l’entraînement. En plus, les deux sont « copains comme cochons » (sic)

et ils se retrouvent tous les soirs pour prendre l’apéritif dans le même bar !

De quoi parlent-ils ? Des courses bien sûr…