Prix de conde (gr3) : un premier pas avant les sommets pour loi

Autres informations / 16.10.2011

Prix de conde (gr3) : un premier pas avant les sommets pour loi

Ces

derniers jours, Paul Nataf ne nous avait pas caché sa confiance avec Loi

(Lawman). En gros, son raisonnement était le suivant : « Si on ne gagne pas

dans ce lot, je ne vois pas comment on peut avoir des espoirs avec lui en 2012

». Loi a répondu aux attentes de son entourage en remportant le Prix de Condé

(Gr3). « Je préfère les annoncer avant, après c’est trop simple », disait en

rigolant Paul Nataf après la course. Loi n’a pas survolé le "Condé".

Il l’a gagné, simplement. Il a encore besoin de mûrir et de s’étoffer, mais on

sent que ce cheval a un gros moteur. Sa victoire à Saint-Cloud dans le Prix Le

Capucin (B) a donné des idées à son entourage : il a gagné corde à gauche,

alors pourquoi ne pas tenter le Derby d’Epsom ? Après cette victoire dans le

Prix de Condé, ce discours n’avait pas changé et Jean-Marie Béguigné disait : «

C’est un jeune cheval encore et Olivier ne l’a pas trop poussé. Il a

"assuré" et l’a accompagné aux bras pour finir [Loi n’a pas pris un

coup de cravache, ndlr]. On se demande si c’est plutôt un cheval pour Epsom ou

Chantilly, mais l’idée du Derby est bien présente. S’il peut, il courra un

Derby de toute façon. Il va en rester là pour cette saison. Il est gagnant de

Groupe à 2ans, c’est déjà très bien. » Olivier Peslier avait monté Loi en

débutant, mais pas à Saint-Cloud. À sa descente de cheval, il livrait : « En

débutant, on sentait qu’il avait besoin de se mettre en route. Là, c’était

mieux, même s’il met un petit peu de temps à enclencher. Il faut le garder pour

l’an prochain. Lui laisser le temps de mûrir. Aujourd’hui, dans la ligne droite,

il a avancé jusqu’au poteau. » Enfin, on rappellera que l’entourage de Loi

avait déjà gagné le "Condé". C’était en 2003, avec une pouliche

d’exception qui s’appelait Latice (Inchinor).

YANG TSE

KIANG REPOND PRESENT

Gagnant

de sa "B" il y a huit jours, Yang Tsé Kiang a bien couru. Loi avait

toujours sa mesure, mais Yang Tsé Kiang s’est un peu plus livré que lors de sa

victoire à Maisons-Laffitte. Il progresse, car il devance nettement Le Bahamien

(Kentucky Dynamite), qui l’avait battu il y a un mois à Saint-Cloud. Le cheval

a fait plaisir à Richard Chotard, son entraîneur, qui nous disait : « Je suis

ravi, le cheval a fait une très bonne course. C'est encore un bébé qui ne

comprend pas tout ce qu'on lui demande. Il est très regardant et ne s'emploie

pas véritablement. Mais aujourd'hui, il a reçu un parcours sur mesure et a

appris quelque chose, notamment à lutter pour finir. »

UN

PREMIER GAGNANT BLACK TYPE POUR LAWMAN

En

gagnant ce Gr3, Loi est devenu le premier gagnant black type de son père,

Lawman, dont les premiers produits ont 2ans.