Prix du conseil de paris (gr2) : vadamar boucle sa saison en beaute

Autres informations / 16.10.2011

Prix du conseil de paris (gr2) : vadamar boucle sa saison en beaute

Le Prix

du Conseil de Paris (Gr2) semblait promis à Vadamar (Dalakhani) et le protégé

d’Alain de Royer Dupré n’a pas manqué de s’y illustrer. Dans une course réduite

à un peloton de sept partants,  on

pouvait craindre une course tactique. Mais Christophe Lemaire a anticipé ce

scénario et a pris ses responsabilités dès l’ouverture des stalles de départ,

plaçant Vadamar en tête de l’épreuve. Le représentant de Son Altesse Aga Khan a

mené à une allure régulière et a rapidement été flanqué de son compagnon

d’entraînement Ivory Land (Lando). Vadamar a accéléré progressivement dans la

fausse ligne droite, sans que son jockey ne lui demande quoi que ce soit. À

trois cents mètres du but seulement, Vadamar a été sollicité et a alors fait la

différence avec Ivory Land. Il a ensuite parfaitement résisté au retour de

Solemia (Poliglote) qui avait été supplémentée. « Vadamar s’est imposé

plaisamment, confie Alain de Royer Dupré. On craignait une course sans train,

c’est pour cette raison que Christophe a pris les devants. Ivory Land s’est

rapidement trouvé aux avant-postes aussi. Vadamar est un 3ans et a logiquement

pris de vitesse Ivory Land au démarrage, mais les deux courent très bien. C’est

probablement la dernière course de la saison pour Vadamar, alors que Ivory Land

pourrait courir à Hongkong s’il était invité. »

LA BONNE

SUPPLEMENTATION DE SOLEMIA

Solemia

venait de remporter sa Listed à Saint-Cloud dans le Prix Joubert; le 30

septembre. Ce jour-là, elle avait placé une remarquable accélération pour

obtenir son précieux black type. Elle avait été supplémentée dans cette

épreuve, comme nous l’a expliqué Pierre-Yves Bureau : « Cette course venait un

peu vite suite à sa victoire de Listed, mais c’était sa dernière course

possible dans le programme. On a profité de sa forme et du fait qu’elle soit

restée belle pour tenter le coup. Elle court de nouveau très bien et elle est

seulement battue par le cheval de la course. Elle va faire une jument très

sympa pour l’an prochain. » Solemia a voyagé dans le sillage des animateurs et

a attendu son heure pour porter son attaque. Elle a tenté de venir entre Ivory

Land et Vadamar, mais a buté sur la classe de ce dernier dans les ultimes

foulées. Vadamar et Solemia ont eu un destin assez similaire. Il y a un an

presque jour pour jour, ils avaient tous les deux débuté dans les Prix de la

Chapelle (F) et de Belleville (F), sans comprendre ce qu’on leur demandait. Ils

avaient ensuite tous les deux remporté leur maiden le même jour à

Maisons-Laffitte et se retrouvent cette année à la lutte dans le Prix du

Conseil de Paris.