Prix du ranelagh (l) : une victoire sous fond de premiere pour red gulch

Autres informations / 11.10.2011

Prix du ranelagh (l) : une victoire sous fond de premiere pour red gulch

Pour sa

première sortie en France, Red Gulch (Killachy) n’a pas fait de détail dans le

Prix du Ranelagh  (L). Après un excellent

parcours, dans le sillage des animateurs, il n’a laissé aucune chance à ses

rivaux, s’imposant en cheval qui peut valoir mieux qu’une Listed. Il permet au

jockey anglais Jean-Pierre Guillambert de s’imposer à Longchamp pour sa

première monte en France, sous les yeux de ses parents qui avaient fait le

déplacement. Son père, Jean-Luc, est bien connu sur notre sol, puisqu’il était

gentleman-rider il y a quelques décennies avant d’aller s’installer

outre-Manche. Également, c’était une première victoire en France pour

l’entraîneur britannique Ed Walker. Ce dernier, retenu à Newmarket pour les

ventes, n’était pas présent à Longchamp. C’est donc Roy Thorpe, son garçon de

voyage – qui était aussi celui de Motivator à l’époque – qui répondait aux

questions et disait : « Red Gulch a été monté à la perfection.  Il a bu bénéficier d’un super parcours et il

a fait facilement la différence pour finir. Le terrain de Longchamp ce mardi a

été parfait pour lui. »

AGE DE

4ANS, RED GULCH A GAGNE MARDI SA PREMIERE LISTED.

Pour sa

dernière sortie, Red Gulch avait terminé non placé dans le Cambridgeshire

Handicap. Il y faisait partie des favoris, ce qui est un signe de qualité. Le

"Cambridgeshire" est un des plus gros Heritage Handicap couru

outre-Manche. Mardi, ce cheval britannique a battu Ball Prince (Slickly), un

pensionnaire de Tony Clout qui a fait ses preuves dans les gros handicaps

français, qui sont d’un niveau moindre au Heritage Handicap. Ball Prince, qui a

gagné deux Quinté Plus en 2011, a longtemps fait figure de lauréat avant de

devoir s’avouer vaincu face au finish de L’English. En retrait, plusieurs

bonnes notes dans cette Listed – Sulle Orme (Chichicastenango) et Gotlandia

(Anabaa) notamment –où il était difficile de revenir de l’arrière-garde.

UNE

DEUXIEME MERE QUI COURAIT EN FRANCE

Élevé

par Cheveley Park Stud, Red Gulch a été acheté 16.000 Gns yearling, puis 32.000

Gns aux ventes de chevaux à l’entraînement. Sa mère, Enrapture (Lear Fan) a

gagné une course à 3ans et c’est une fille de Cheviot Hills (Gulch), qui courait

en France. Sous l’entraînement d’André Fabre, elle a gagné deux de ses quatre

sorties, une à Dieppe et l’autre à Deauville. Cheviot Hills est une soeur de

Fantastic Fellow, gagnant de Groupe aux États-Unis et du Prix Djebel (Listed à

l’époque) en France. La famille de Red Gulch est celle des gagnants de Gr1 aux

Etats-Unis Queen’s Court et Mr Purple.