Prix magne (l) : isle enchantee oublie ses malheurs dominicaux

Autres informations / 15.10.2011

Prix magne (l) : isle enchantee oublie ses malheurs dominicaux

Tous les

sportsmen qui étaient présents dimanche dernier à Auteuil se souviennent des

malheurs d’Isle Enchantée (Trempolino). Stoppée nette dans le tournant final,

le long de la corde, elle n’a pu se montrer dangereuse dans le Prix Georges de

Talhouët-Roy (Gr2). Sa septième place ne reflétait pas sa qualité. Samedi, elle

a remis les choses en ordre dans le Prix Magne (L). Son pilote, Cyrille

Gombeau, lui a donné un parcours sur mesure. Et comme lors de son succès dans

le Prix de Chambly (L), où elle avait longtemps filé les leaders, elle a pisté

Fubbs (King’s Theatre), la pouliche à battre, jusqu’au saut de la dernière

haie. Comme elle aime le faire, Isle Enchantée a prononcé son effort le long de

la corde, dominant à la lutte Fubbs, qui a ainsi effacé sa récente chute.

Animatrice à un train sélectif, Princesse Kap (Kapgarde) a trouvé les ressources

pour revenir finir fort à la troisième place. Elle conclu devant High Destiny

(High Yield) dont les débuts à Auteuil sont très probants. «C’est une pouliche

que je découvrais et elle me laisse une bonne impression, a expliqué Cyrille

Gombeau. J’ai essayé d’avoir le meilleur parcours possible et de me faire

emmener le plus loin. C’est pour cela que j’ai suivi Fubbs. Pour finir, elle

s’est montrée courageuse. » La promotion des pouliches de 3ans est assez

instable et bien qu’Isle Enchantée ait enlevé deux Listeds, à l’instar de

Fubbs, elle semble nettement moins bonne que les poulains du même âge, emmenés

par Esmondo (Sholokov).

LA

FAMILLE DE GAZELLE ET MESANGE ROYALE

Isle

(Cadoudal), la mère d’Isle Enchantée, était également entraînée par Robert

Collet, pour qui elle a gagné en plat et en obstacles, sur les haies d’Enghien

et d’Auteuil (Prix Sagan). Au haras, elle a déjà donné Man Island (Mansonnien),

gagnant d’une course à conditions sur les haies d’Auteuil, avant de se classer

quatrième de deux Listeds, les Prix Stanley et Aguado, puis de disparaître

précocement. Isle n’est autre qu’une soeur de Gazelle Royale (Garde Royale),

troisième du Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1), mais aussi de Mésange Royale

(Garde Royale), lauréate du Prix Alain du Breil (Gr1).