The tatling termine sa carrière par une victoire

Autres informations / 13.12.2011

The tatling termine sa carrière par une victoire

Pour sa

176e et dernière course, The Tatling (Perugino) a mis un point d’honneur à

remporter un petit handicap class 6 à Wolverhampton. Deux courtes têtes

seulement le séparent du troisième mais cela a suffi. Ce brave serviteur, âgé

de 14ans, termine sa carrière en passant le poteau en tête. Pas en beauté, car

c’était à un petit niveau, mais l’histoire reste belle. Car son entourage a

réussi à garder un cheval avec un moral intact et il quitte la compétition sain

et net. « C’est une histoire formidable, relatait Milton Bradley, son

entraîneur. Je sais que ce n’était qu’une petite course, mais partir en

gagnant, en portant le top weight tout en s’élançant à l’extérieur, n’était pas

si évident. Mais The Tatling l’a fait. Beaucoup de gens m’ont appelé, car The

Tatling a marqué bien des turfistes au cours de sa carrière. Il n’était pas le

cheval le plus simple à entraîner, mais nous avons appris le connaître. » Son

entourage a toujours voulu respecter le cheval, expliquant que The Tatling aime

les courses et qu’il déteste rester à la maison pour ne rien faire. À sa grande

époque, The Tatling était l’un des meilleurs sprinters d’Europe. Deuxième de

"l’Abbaye de Longchamp" (Gr1) en 2004, il a aussi remporté les King’s

Stand Stakes (Gr2 à l’époque) en 2004 et terminé trois années de suite deuxième

des Nunthorpe Stakes (Gr1). Au fil du temps, il s’est éloigné des courses de

Groupe pour s’en aller évoluer dans les handicaps. Au total, il a engrangé

687.763 £ de gains, été monté par 37 jockeys et a couru en Angleterre, en

France, en Irlande et à Hongkong. Tout cela avait commencé à Newmarket, le 15

mai 1999, quand The Tatling avait 2ans.