Top depart de la route des etalons

Autres informations / 26.01.2012

Top depart de la route des etalons

Samedi

27 janvier débute la troisième édition de la Route des Étalons normands. Durant

deux jours, les éleveurs ont l’occasion de se déplacer dans 27 haras, pour y

découvrir pas moins de 96 étalons. Suivez le guide

Le

week-end du 28 et 29 janvier, vingt-sept haras normands du Calvados, de l’Orne

et de la Manche,  ainsi qu’un dans la

Sarthe, ouvrent leurs portes simultanément pour la troisième édition de la

Route des Étalons. Près de cent sires sont ainsi visibles au cours de ce

weekend qui est devenu le plus grand événement de l’élevage français. Cette

grande manifestation à la fois professionnelle, ludique et pratique n’accueille

pas seulement les éleveurs français, mais également les étrangers grâce au

concours du F.R.B.C., qui y est associé.

 

CHRISTINE

DUTERTRE : « LA ROUTE DES ETALONS EST DEVENUE UN EVENEMENT INCONTOURNABLE DE

L’ELEVAGE »

Principale

organisatrice de l’événement, Christine Dutertre, la directrice du haras du

Mézeray, nous donne des indications sur la Route des Étalons 2012.

JOUR DE

GALOP. – DEPUIS SA CREATION EN 2010, LA ROUTE DES ETALONS CONNAIT UN SUCCES

GRANDISSANT. COMMENT APPREHENDEZ-VOUS CETTE TROISIEME EDITION ?

Christine

Dutertre. – La Route des Étalons a connu un franc succès à chacune de ses

éditions. Cet événement est devenu un rendez-vous incontournable de l’élevage.

C’est une opportunité unique de visiter la plupart des étalons normands et les

éleveurs français en sont friands.

PEUT-ON

DIRE QUE LA ROUTE DES ETALONS A AUSSI SERVI DE MODELE POUR LES ETALONNIERS

FRANÇAIS ?

Il est

vrai que depuis la création de la Route des Étalons, d’autres événements ont

été créés. Je pense notamment au Salon des Étalons Pur-sang du Lion-d’Angers

[où le haras du Mézeray était aussi présent, ndlr]. Je crois que c’est une très

bonne manière de fédérer les haras, en proposant quelque chose d’organisé. En

Normandie, nous n’aurions pas pu créer un modèle similaire à celui du

Lion-d’Angers. Ici, les étalons ne peuvent pas se déplacer et la Route des

Étalons apporte un plaisir différent, celui de voyager de haras en haras, pour

découvrir les étalons et leur environnement respectif.

QUELLES

SONT LES NOUVEAUTES POUR LA TROISIEME EDITION DE LA ROUTE DES ETALONS ?

Samedi

soir, une soirée est organisée à Deauville. Le dîner a lieu au domaine de

l’Amirauté et c’est ouvert à tous. Les éleveurs de toute la France et de

l’étranger sont attendus. Cette soirée est sponsorisée par le Breeders’ Cup.

Nicolas de Chambure, le représentant du Breeders’ Cup en France, nous a proposé

de soutenir la soirée, dans le but de remercier les différents acteurs des

courses françaises qui jouent aussi le jeu du Breeders’ Cup. Lors de cette

soirée, quatre "VIP tickets" pour le Breeders’ Cup 2012 sont à gagner

par tirage au sort.

 

PAROLES

D’ETALONNIERS

Nous

avons interrogé des étalonniers qui participent à la Route des Étalons. Ils

nous ont donné des informations sur ce qu’ils préparaient pour cet événement.

 

ALIETTE

FORIEN HARAS DE LA REBOURSIERE ET DE MONTAIGU

« Lors

des deux dernières éditions de la Route des Étalons, nous avons reçu beaucoup

de monde. Il se passe un peu de commerce durant le week-end, mais c’est surtout

un moment de partage et de convivialité. Les contacts sont toujours très forts

durant cet événement. Nous prenons le temps de recevoir les gens, de leur

parler. C’est à chaque fois un moment très sympathique. Plusieurs fois, des

éleveurs nous ont dit qu’ils n’imaginaient pas pouvoir venir voir les étalons.

Mais en réalité nos portes sont toujours ouvertes.  La Route des Étalons est un prétexte pour

faire venir les gens d’une façon organisée. »

 

SYLVAIN

VIDAL HARAS DE LA CAUVINIERE

« Nous

attendons du monde pour cet événement et il y en aura, c’est certain. Le

téléphone a déjà sonné à plusieurs reprises pour savoir quels jours nous étions

ouverts. L’année dernière ç'a été une grande réussite et nous nous préparons

pour accueillir tous les visiteurs. Nous avons une petite maison de réception

que nous mettons à la disponibilité de nos visiteurs. Ils y trouveront un petit

buffet pour se restaurer. Cet événement est une très bonne initiative de la

part de Christine Dutertre, qui a fait un travail fantastique.  Pour le haras de la Cauvinière, 2012

s’annonce très bien. Le Havre et Air Chief Marshall sont déjà chargés en

réservations et les juments reviennent les voir, ce qui est la plus belle

récompense. Les premiers produits de Le Havre sont yearlings désormais et nous

commençons à voir naître ceux d’Air Chief Marshall.  C’est donc une année qui sort de l’ordinaire.

»

 

ERIC

LHERMITE HARAS DE GRANDCAMP

«

L’année dernière, nous avons été surpris par le monde qui est venu nous voir,

notamment lors de la journée de samedi. Il y avait l’attraction Vision d’État,

qui a certainement joué son rôle. C’était encore un cheval de course quand il

s’est présenté pour la première fois. Désormais c’est un étalon ! Je suis un

peu déçu de ne pas pouvoir présenter un de ses premiers foals, nous n’en avons

pas encore au haras. Mais le public pourra découvrir deux nouveaux étalons en

Normandie, Coastal Path, le demi-frère de Martaline, qui a déjà exercé un an au

haras de Saint-Voir et Never on Sunday, sans oublier ceux qui sont déjà à la

maison, Evasive et Linda’s Lad. »

 

JULIAN

INCE HARAS DU LOGIS

« Les

éleveurs qui veulent voir les six meilleurs étalons français viendront au haras

du Logis ! C’est toujours un plaisir de présenter le champion français Slickly,

qui est le meilleur étalon 100 % français, et King’s Best, l’étalon de l’année

2010 en France. Nous sommes aussi très heureux de présenter aux éleveurs Refuse

to Bend, qui vient d’Angleterre. Le Cheikh Mohammed Al Maktoum s’est rendu

compte qu’il peut être très populaire en France, grâce aux succès conjugués de

Wavering et Sarafina, deux gagnantes de Gr1 cette année. »