Prix gaston phoebus : savigny, en jument de grand prix

Autres informations / 25.02.2012

Prix gaston phoebus : savigny, en jument de grand prix

Emmanuel

Clayeux n’a jamais caché son estime pour Savigny (Alberto Giacometti) qui, par

son aisance sur les obstacles et sa vitesse, peut faire penser à une autre

grande jument qu’il a entraînée : Étoile d’Ainay (Dom Alco), lauréate du Grand

Prix de Pau (Gr3) 2008. Justement, de "Grand Prix", il en est

question avec Savigny, qui a terminé quatrième du "Grand Steeple"

palois cette année, en courant proprement. L’année prochaine, si elle ne tombe

pas sur un Rubi Ball (Network) au top de sa forme, elle pourrait bien être

calife à la place du calife. C’est ce à quoi l’on pouvait penser en la voyant

remporter facilement le Prix Gaston Phoebus, consolante du "Grand

Prix". Attentiste en troisième position, dans le mini-peloton de quatre

unités, Savigny a mis la pression à Quick Fire (Double Bed) au milieu de la

ligne d’en face. Ce dernier, après avoir fait du train dans la course, a peiné

un peu dans la phase finale, certainement à cause de son manque de fraîcheur en

cette fin de meeting et du poids qui lui était attribué : 72 kilos. Malgré

tout, il a réussi à conserver la deuxième place. Mais, dès le tournant final,

il était clair que Savigny allait l’emporter. Galopant la queue en panache,

elle a placé un vrai démarrage et s’est détachée facilement pour finir. « Elle

le fait vraiment bien, sur sa forme, a confié son jockey, Jonathan Plouganou.

Elle a très bien sauté et le fait qu’il n’y ait pas eu beaucoup de partants,

avec un terrain léger et un train rapide, l’a avantagée. Elle est maintenant

destinée à lutter avec les bons chevaux. »

LA NIECE

D’ONDE DE CHOC

Savigny

est la nièce d’une autre vedette de Pau, la jument Onde de Choc (Robin des

Champs), deuxième d’un Prix Gaston de Bataille (L). Si l’on remonte un peu son

pedigree, jusqu’à sa troisième mère, on trouve le nom de Ciel de Brion

(Shafoun), deuxième du Prix Montgomery (Gr3), qui avait tenté sa chance dans le

Grand National de Liverpool (Gr3). Mais aussi ceux de Djeddah (Shafoun),

vainqueur du Kempton Novices’ Chase (Gr1), troisième du Royal and Sunalliance

Chase (Gr1) et deuxième du Prix du Président de la République (Gr3), avant de

participer au Grand National à quatre reprises, et d’Extra Jack (Neustrien),

troisième du Grand Prix de la Ville de Nice (Gr3).