Prix marise : urgence d’estruval en pouliche douee

Autres informations / 29.02.2012

Prix marise : urgence d’estruval en pouliche douee

Après

une démonstration lors de ses débuts à Pau le 18 décembre dernier, Urgence

d’Estruval (Enrique) se présentait pour sa deuxième sortie dans ce Prix Marise.

La pouliche de Guillaume Macaire n’a pas eu à puiser dans ses ressources pour

demeurer invaincue en deux sorties. Jacques Ricou lui a donné un parcours sur

mesure dans le sillage des animatrices, puis elle est venue placer sa pointe

pour finir. Son jockey lui a montré son bâton, mais ne lui a pas porté un seul

coup, s’imposant simplement sur sa classe. « Elle confirme ses débuts à Pau,

confie son partenaire. Elle a eu un bon comportement tout au long du parcours,

je n’ai pas eu de mal à l’avoir "cool". C’est une jument assez légère

et elle n’a pas beaucoup travaillé depuis ses débuts. Elle a de la marge.

Maintenant il va falloir qu’elle soit capable d’aller à Auteuil. » La fille

d’Enrique a laissé sa première poursuivante, Une Tournée (Nononito), à quatre longueurs

et demie d’elle. Cette dernière, qui a longtemps animé l’épreuve, s’est montrée

très courageuse pour finir et tenir en respect ses poursuivantes. Elle n’a

toutefois rien pu faire face à la classe de la lauréate, dont le propriétaire

et éleveur, Bernard Le Gentil, nous a confié : « Urgence d’Estruval est un

premier produit de Perle d’Estruval. C’est une petite pouliche qui est arrivée

seulement l’été dernier chez Guillaume Macaire. La mère nous a ensuite donné un

poulain de Daliapour. »

UNE

TOURNEE ETAIT A FOND

Courageuse

deuxième, Une Tournée était sans doute l’une des mieux mises en valeur au rond

de présentation. La 4ans d’Isabelle Pacault revenait d’un meeting palois où

elle s’est bien comportée et a donc profité de sa forme. « Elle est à fond en

ce moment, explique son mentor. Elle a fait une super course et pourrait bien

débuter en steeple-chase prochainement. » À Pau, Une Tournée restait sur une

deuxième place derrière Kobal Sky (Balko), qui a gagné deux de ses trois

sorties au Pont-Long.

UNE

SEULE CHOSE, MALHEUREUSE TROISIEME

Montée

par David Cottin, Une Seule chose (Muhtathir) a réalisé une superbe course.

Toujours dans le bon "wagon", la pouliche d’Augustin de Boisbrunet

effectuait un véritable canter dans la ligne d’en face. Puis, tout s’est mal

enchaîné pour finir. Elle a commis une faute dans le tournant final et s’est

blessée au boulet de l’antérieur droit. Malgré ça, Une Seule Chose a conservé

la troisième place, après avoir considérablement raccourci son action.

LA

FAMILLE DE GARDE D’ESTRUVAL

Élevée

par Bernard Le Gentil, Urgence d’Estruval est le premier produit de Perle

d’Estruval (Video Rock), une jument qui n’a pas couru. Cette dernière est la

soeur du bon Garde d’Estruval (Garde Royale), vainqueur du gros handicap Prix

Lutteur III (Gr3) sous 68 kg, et multiple placé de Groupes. Cette famille est

une souche de l’élevage de Paul de Moussac. Urgence d’Estruval est aussi une

fille d’Enrique, qui a déjà donné – en obstacle – le champion Binocular,

multiple lauréat de Grs1 outre-Manche, mais aussi Blingless, deuxième du Prix

Cambacérès (Gr1).