Vente de yearlings neo-zelandais : indicateurs en repli

Autres informations / 02.02.2012

Vente de yearlings neo-zelandais : indicateurs en repli

Lundi et

mardi dernier ont eu lieu les Karaka sales, ventes de sélection de yearlings en

Nouvelle-Zélande.  Même si un mâle a été

vendu 1,75 million $NZ, les indicateurs ont baissé : le prix moyen a chuté de

11,5 %, alors que le médian recule de 14,3 %. Le taux de vendus était également

en repli par rapport à l’an dernier. Le poulain ayant réalisé le top-price a

été acheté par David Ellis, de Te Akau Stud. Il avait déjà acheté son frère,

par Red Ransom, l’an dernier, pour 875.000 $ NZ. Le yearling est issu de

Fastnet Rock, et de Nureyev’s Girl (Nureyev), qui a déjà produit King’s Rose (Redoute’s

Choice), lauréate des 1.000 Guinées néo-zélandaises (Gr1). Trois produits de

High Chaparral se sont très bien vendus, à plus de 500.000 $NZ.