La réunion où il faut convaincre

Autres informations / 10.03.2012

La réunion où il faut convaincre

Déplacée

du vendredi au samedi, la répétition générale de la soirée du Dubai World Cup,

prévue le 31 mars, promet un grand moment de sport. Des champions en provenance

du monde entier se retrouvent pour obtenir leur billet d’entrée aux Groupes

prestigieux de la fin du mois. Deux Français sont de la partie et vont devoir

convaincre pour espérer participer à la dernière réunion du Dubai Carnival.

Après deux parcours en demi-teinte, Mar Adentro (Marju) doit impérativement

faire une performance à l’arrivée du Meydan Sprint. Lors de sa dernière sortie,

le représentant de Richard Chotard a été incapable de se mêler à la lutte

finale, mais il avait des excuses. « Cette course est à oublier, explique son

mentor. Mar Adentro s’était beaucoup énervé derrière les stalles et avait perdu

tout son influx. Un coup pour rien. » L’autre Français au départ, c’est le

protégé de Christophe Ferland, Spoil the Fun (Rock of Gibraltar). Homme et

cheval font leurs premiers pas à Dubaï et se présentent au départ du Al

Bastakiya (L), une épreuve préparatoire à l’UAE Derby (Gr2). Le représentant de

l’écurie Prime Equestrian vient de faire sa rentrée sur la PSF de

Cagnes-sur-Mer, où il avait conclu au deuxième rang. Son entraîneur avait

déclaré, quelques jours après la course : « Sa dernière course était une rentrée

et un test pour voir son comportement sur piste synthétique. L’essai s’est

avéré concluant et nous avions donc le choix entre le Prix Policeman (L), sur

la Côte d’Azur, et préparer le Derby des Émirats à Meydan. Les propriétaires du

poulain étant installés à Dubaï, notre choix s’y est logiquement tourné. »

RAJSAMAN

PRÉPARE LE GODOLPHIN MILE

Parmi

les meilleurs milers européens sur gazon, Rajsaman (Linamix), l’ancien

pensionnaire de Freddy Head, se présente pour la deuxième fois de l’hiver à

Meydan. Pour ses débuts sur la piste en "tapeta", il n’a pas été

capable de suivre le mouvement, se classant seulement huitième. Le voici

désormais au départ du Burj Nahaar (Gr3) qui prépare au Godolphin Mile (Gr2).

Face à lui, il trouve quelques pointures, comme Gitano Hernando (Hernando) qui

a toutefois fait plus parler de lui sur la distance de 2.000m.

BOLD

SILVANO ET SILVER POND AVEC SOUMILLON ET PESLIER

Les

candidats au Dubai World Cup (Gr1), la course la plus richement dotée au monde,

vont devoir convaincre leurs supporters ce samedi dans le Al Maktoum Challenge

Round 3 (Gr1). Annoncé comme le meilleur cheval du Sud-Africain Mike de Kock,

Bold Silvano (Silvano) n’a pas été très séduisant pour sa rentrée et doit se

racheter. Il va être monté par Christophe Soumillon. Deux jockeys français

prennent le départ, Mickaël Barzalona, en selle sur Monterosso (Dubawi), pas

revu en piste depuis sa troisième place dans le World Cup, l’année dernière.

Parlons aussi de Silver Pond (Act One) qui va être monté par Olivier Peslier, avec

qui il avait remporté le Grand Prix de Chantilly (Gr2). Il fait sa rentrée

suite à sa troisième place dans le Hong Kong Vase (Gr1) et, s’il s’acclimate au

"tapeta", il peut aller très loin.

KREEM

SUR SA LANCÉE

Vainqueur

d’un Gr1 local en Arabie-Saoudite, l’ancien protégé d’André Fabre, Kreem

(Hurricane Run), se présente au départ du Dubai City of Gold (Gr2), l’épreuve

qui peut lui offrir un accès direct au Dubai Sheema Classic (Gr1). En France,

Kreem a toujours montré un caractère original, ce qu’il n’a pas perdu depuis

son exportation. Malgré cela, il a réussi à triompher au plus haut niveau, mais

affronte une tout autre opposition ce samedi.

PRESVIS

EN ROUTE VERS UN DEUXIÈME "DUTY FREE"

Pour la

quatrième année consécutive, Presvis (Sakhee) participe au Dubai Carnival. Il a

fait du Dubai Duty Free (Gr1) sa course et va tenter de la remporter pour la

deuxième fois consécutive. Mais, avant cela, il va devoir montrer autre chose

que dans le Jebel Hatta (Gr1), lors de sa rentrée, le 26 janvier. Le protégé de

Luca Cumani est capable d'une fin de couse extraordinaire, mais cela seulement

lorsqu’il est au sommet de son art.


 

AL

MAKTOUM CHALLENGE ROUND 3 (GR1 PA) : UN AVANT-GOUT DE KAHAYLA CLASSIC

Ultime

répétition sur l’hippodrome de Meydan ce samedi. Les meilleurs pur-sang arabes

de la région sont alignés au départ de cette 3e manche du Maktoum Challenge et

la course promet d’être excitante, chacun voulant poser ses jalons pour le

grande rendez-vous du 31 mars, le Dubaï Kahayla Classic (Gr1 PA). Tenant du

titre, Nieshan (Akbar) reste sur sa prestigieuse victoire dans H.H The

President Cup (Gr1 PA) sur l’hippodrome de la capitale, Abu Dhabi. Le protégé

d’Eric Lemartinel devra craindre le champion 2011 Seraphin du Paon (Akbar), qui

peut le devancer cette fois tout comme Sahib du Clos (Kerbella), la révélation

de la saison dans le Golfe Persique et qui a remporté les deux premières

épreuves de ce Maktoum Challenge. La passe de trois est possible ! Vainqueur du

Kahayla Classic 2009, Fryvolous (Dormane) revient petit à petit à son meilleur

niveau et n’est pas incapable de surprendre. Dariya (Dormane) a fait une

plaisante rentrée le 12 janvier et peut afficher des progrès. Djanet Monlau

(Dormane) se teste sur la Tapeta tandis que la casaque de Cheikh Hamdan bin

Rashid Al Maktoum comptera sur Paris Gagner (Dormane) et Santhal (Djebbel) pour

tenter de briller. Avec 12 "FR" sur 14 partants, l’élevage français

est comme toujours brillamment représenté.