Prix de la christiniere : ma filleule ou la naissance d’une etoile

Autres informations / 19.03.2012

Prix de la christiniere : ma filleule ou la naissance d’une etoile

 « Celle-là, elle peut devenir une pouliche

pour le Prix Maurice Gillois (Gr1)… » Un célèbre entraîneur que nous avons

croisé après la victoire de Ma Filleule (Turgeon) dans le Prix de la

Christinière ne mâche pas ses mots à propos de la protégée de Jerry Planque. La

pouliche de l’Écurie du Trieux passait un test pour son premier parcours sur le

steeple d’Auteuil. Elle l’a brillamment réussi. Rapidement aux avant-postes,

elle a avalé les obstacles sans fausse note et dès le dernier tournant, elle

contrôlait les opérations. Lorsque son jockey, Julien Plumas, lui a demandé de

s’allonger, la fille de Turgeon a fait nettement la différence,  terminant son parcours avec des ressources.

Pour cette victoire prometteuse, nous attribuons une JdG Jumping star à Ma

Filleule. « C’est une pouliche très sérieuse, qui saute très bien, a confié son

jockey. Elle le fait en pouliche d’avenir et je pense qu’elle va pouvoir aller

très haut, d’autant que les parcours plus sélectifs ne vont pas la déranger. »

Ajoutons que Ma Filleule a devancé l’estimé Uppercut d’Albain (Dom Alco), qui

n’a pas très bien sauté et sera mieux sur de plus gros parcours. Quant au

grandissime favori, Fago (Balko), il a dû être arrêté. Pour son mentor,

Guillaume Macaire, il n’avait pas récupéré de sa dernière sortie.

UNE

FAMILLE DE SAUTEURS

Ma

Filleule est née pour Auteuil. Elle est en effet la nièce de Samson (Snurge),

cinquième du "Grand Steeple" et triple lauréat de Listed, Katoune

(Snurge), troisième des Prix Alain du Breil et Renaud du Vivier (Grs1), Madame

Stella (Snurge), gagnante du Prix Jean Bart (L), et de Klark (Mansonnien),

vainqueur du Prix Richard et Robert Hennessy (L). Également, Ma Filleule est la

soeur de Korean (Villez), quatre fois placé de Groupe à Auteuil, Katioucha

(Mansonnien), troisième du Prix Finot (L), Kophinou (Mansonnien), troisième du

Prix Wild Monarch (L) et de Mon Parrain (Trempolino), cinq fois lauréat sur les

obstacles.