Prix de samoreau (f) : joly berengere fait honneur a ses origines

Autres informations / 08.03.2012

Prix de samoreau (f) : joly berengere fait honneur a ses origines

Dernière

assaillante, Joly Bérengère (Policy Maker) est venue à bout de Lady Ohara

(Kentucky Dynamite), bonne finisseuse, et de Zoé (Antonius Pius), animatrice de

l’épreuve, pour ouvrir son palmarès dans le Prix de Samoreau (F). La

pensionnaire de Maxime Césandri porte la casaque de son éleveur, Émile Krief.

La mère de Joly Bérengère, Joly Coeur (Mont Basile), a produit plusieurs

chevaux que l’on connaît bien et qui courent encore aujourd’hui. Elle est la

génitrice de Refik (Hawker’s News), multiple lauréat de Quintés et placé de

Listed, mais aussi de Joly Nelsa (Brier Creek), gagnante en plat et de Listed à

Auteuil. Suite à Joly Bérengère, qui a 3ans, Joly Coeur a une 2ans par Oumnaz.

Avant le départ, Joly Bérengère était sortie de sa stalle avant les autres.

C’est la deuxième fois qu’elle fait cela et d’après son entraîneur, Maxime

Césandri, c’est plus de la bêtise que de la méchanceté : « Elle est comme les

autre de sa famille. Ils s’améliorent avec le temps mais, jeunes, ils sont un

peu "bébêtes". Ce n’est pas de la méchanceté. Lady Bérengère restait

sur une mauvaise performance à Cagnes-sur-Mer. Mais j’avais voulu lui mettre

les oeillères et ç'avait été une catastrophe : elle avait trop tiré. »