Prix d’essai des poulains - peloton a : gorvello est un poulain doue

Autres informations / 06.03.2012

Prix d’essai des poulains - peloton a : gorvello est un poulain doue

Le Prix

d’Essai des Poulains réussit à Guillaume Macaire, qui y présente toujours

quelques-uns de ses meilleurs éléments. L’année dernière, il avait remporté un

des deux pelotons avec Little Roger (Ballingarry) et avait placé Roi de Trêve

(Martaline), futur lauréat du Prix Congress (Gr2), à la troisième place du

second. Cette année, ses trois pensionnaires sont partis dans le même peloton.

C’est Gorvello (Poliglote) qui s’est imposé en montrant beaucoup de classe.

Patient au sein du peloton, il a souvent sauté à droite, suivant les leaders

qui biaisaient devant lui. Dans la ligne droite finale, Gorvello s’est

rapproché librement de la tête et a ensuite déposé ses opposants pour finir,

dans une action impressionnante. « Gorvello m’a beaucoup impressionné dans la

manière, confie Bertrand Lestrade. Il est resté très décontracté durant le

parcours, s’est montré très appliqué et professionnel sur l’obstacle. Il est

encore très immature, mais il avance. Ce qui m’a fait plaisir, c’est que pour

finir, il a compris de lui-même qu’il fallait accélérer. Il a changé de pied et

a placé une terrible accélération. Il y a encore quelques réglages à effectuer,

mais je crois qu’il a montré quelque chose de fort. » Gorvello n’a pas

rencontré d’opposition pour finir et a laissé son premier poursuivant, Square

Beaujon (Satri), à neuf longueurs. Son entraîneur, David Windrif, nous a confié

à son sujet : « Square Beaujon me plaît bien. Je n’ai pas beaucoup de 3ans cette

année, lui et un autre qui me paraît meilleur. Il effectue de très bons débuts

et on va lui montrer l’hippodrome d’Auteuil la prochaine fois. Ensuite il

partira en vacances. C’est un poulain d’automne, il a encore besoin de se

faire. » Square Beaujon a dominé à la lutte Volcan d’Ainay (Epalo), le deuxième

"Macaire" à l’arrivée, qui est le premier produit de la bonne Étoile

d’Ainay.Ottostar (Sholokhov), le troisième représentant de l’entraîneur

royannais, a quant à lui chuté dans le dernier virage, alors qu’il était encore

bien en course.

UNE

BONNE FAMILLE DE SAUTEURS

Né de

Poliglote, qui fait référence chez les étalons d’obstacle, Gorvello est un

élève de Jacky Thomas. C’est le premier produit de la bonne Rolandale

(Mansonnien), une grande jument noire qui avait fait un numéro dans le Prix

John Cunnington à Auteuil, en s’imposant de bout en bout. Rolandale est la

soeur de Jakiloup (Loup Solitaire), vainqueur d’un bon steeple à Enghien et

placé de Groupe à Auteuil. Tarah Rederie (Cadoudal), la deuxième mère, a quant

à elle gagné en haies et en steeple-chase à Auteuil.