Prix d’essai des pouliches : au tour des femelles…

Autres informations / 14.03.2012

Prix d’essai des pouliches : au tour des femelles…

Comme

pour les mâles la semaine dernière, le Prix d’Essai des Pouliches a dû être

dédoublé pour faire face à l’abondance des candidatures. Dans le peloton A, la

pouliche la plus expérimentée en plat, mais aussi l’une des mieux nées, se

nomme Nice Chief (Ski Chief). Elle a montré un peu de qualité à 2ans, mais c’est

surtout une fille de Nice Donna  (Nice

Havrais), lauréate d’une Grande Course de Haies de Pau. She’s my Lady

(Poliglote) est également née d’une bonne jument, Lady in Grey (Highest Honor),

quatrième du Prix Cléopâtre (Gr3). Elle aura elle aussi l’avantage d’avoir déjà

vu un hippodrome à plusieurs reprises. Pas Intéressée (Great Pretender) est

issue d’une soeur de la bonne Isle Enchantée (Trempolino), double lauréate de

Listed à Auteuil. Enfin, Mandina (Saint des Saints) descend d’une très bonne

souche du Quesnay, celle de Mondovision (Luthier), à qui l’on doit plusieurs

lauréats de Groupe en plat, comme Malaspina (Bellypha). Les trois

représentantes de Guillaume Macaire se retrouvent dans le peloton B. Une seule

a déjà vu un champ de course. Il s’agit de Dynasty Ball (Ballingarry) qui,

comme un certain Esmondo (Sholokhov), a débuté sa carrière chez Daniel Allard.

C’est une soeur d’Artofmen (Lord of Men), lauréate d’un Prix Finot (L). Kayagua

(Kahyasi), la deuxième représentante “Macaire”, est la soeur d’Alpha Speed

(Vertical Speed), récent deuxième de la Grande Course de Haies de Pau (L).

Enfin, Fatalité (Victory Note),  ne

compte pas encore de références en obstacle dans son pedigree. On soulignera

enfin les débuts de Swanky Girl (Great Pretender), une fille de la bonne

Comédie Divine (Lesotho), qui fut troisième, sur cette piste, du Challenge de

Haies des 4ans (L).