Prix du perche (b) : un avenir doré se dessine pour beauvoir

Autres informations / 10.03.2012

Prix du perche (b) : un avenir doré se dessine pour beauvoir

L’attrait

majeur du Prix du Perche (B) était la rentrée de Beauvoir (Footstepsinthesand),

pas revu depuis ses débuts victorieux dans le Prix de Crèvecoeur (F), au mois

d’août dernier. Le poulain gris de Gérard Augustin-Normand s’est imposé avec la

manière, sans avoir été particulièrement avantagé par le déroulement de

l’épreuve. En effet, Coup de Théâtre (Gold Away) a mené à un train modéré, et

Beauvoir a toujours galopé à son extérieur, sans pouvoir être caché.

À LA

RECHERCHE DE LA DISTANCE IDÉALE…

Malgré

tout, et sans que Christophe Lemaire ait besoin d’utiliser sa cravache, le

poulain a accéléré tout en progression, donnant d’ailleurs l’impression qu’il

pouvait aller sur plus long. « Il avait eu une course dure lors de ses débuts,

a expliqué Jean-Claude Rouget. Il a connu quelques petits soucis de croissance

suite à cette sortie, et nous avons préféré prendre notre temps. C’est un

poulain que j’ai toujours beaucoup aimé. Aujourd’hui, c’était comme s’il

débutait une deuxième fois…Initialement, je pensais aller sur le Prix de la

Force (Gr3, le 8 avril, NDLR), mais je dois discuter avec Christophe (Lemaire,

NDLR) pour avoir son avis sur sa distance idéale. Il n’est pas impossible qu’on

reste sur 1.600m et que l’on prépare la Poule… Il faut y réfléchir. »

L’UN DES

GRANDS ESPOIRS DE LA CASAQUE AUGUSTIN-NORMAND

Sylvain

Vidal nous confiait quant à lui, quelques minutes plus tard : « La mission est

accomplie. Beauvoir est l’un de nos gros espoirs pour la saison classique.

C’est un grand cheval, qui n’a d’ailleurs pas fini de grandir. Christophe pense

qu’il peut faire 2.000m. Mais c’est son entraîneur qui décidera de la suite de

son programme… » Avec sa longue accélération, sa grande action et son physique,

Beauvoir apporte en effet toutes les garanties d’un poulain pouvant tenir plus

que le mile. Il est, bien entendu, engagé dans les classiques français. Sa

victoire apporte aussi du crédit à la ligne du "Crèvecoeur". Si son

dauphin, Tenenbaum (Authorized), n’a pas recouru (et n’est toujours engagé dans

aucune course, bien que déclaré à l’entraînement), Loi (Lawman), troisième de

cette course d’inédits, a ensuite remporté le Prix de Condé (Gr3), devant Yang

Tse Kiang (Kahyasi), qui vient de se promener à Chantilly pour sa rentrée.

LA MÊME

ÉQUIPE QUE LE HAVRE

Comme Le

Havre (Noverre), Beauvoir provient de l’élevage du Team Hodgala (Anna et

Étienne Drion). Sylvain Vidal l’a acheté pour 200.000 € en août 2010, à Arqana.

Le poulain est le neveu de Mayoumbe (Kaldoun), deuxième du Prix Thomas Bryon

(Gr3), gagnant de Gr3 à Laurel Park, aux États-Unis, sur 1.200m et de Tipperary

All Star (Highest Honor), double gagnant de courses principales. Deuxième mère

de Beauvoir, Moucha (Fabulous Dancer) a terminé deuxième du Critérium de

Bordeaux (L) et cinquième du Prix La Sorellina (L). Troisième mère de Beauvoir,

Ricabie (Baldric) a donné naissance à Daloma (Bellypha), vainqueur de Gr3 aux

États-Unis. Beauvoir est le troisième produit de sa mère, Tipperary Honor

(Highest Honor). Sylvain Vidal a également acheté sa soeur, par Teofilo, l’an

dernier.