Prix john cunnington : escort’beauty en pouliche de classe

Autres informations / 15.03.2012

Prix john cunnington : escort’beauty en pouliche de classe

Sur le

"papier", le Prix John Cunnington promettait d’être une course de

qualité. Le verdict n’a pas été décevant, bien au contraire. La pensionnaire

d’Emmanuel Clayeux, Escort’Beauty (Robin des Champs), s’est imposée de bout en

bout, dans le style d’une "Net Lovely". Grande et belle pouliche,

elle a développé son action en tête tout au long des 3.500m du parcours, avalant

les haies avec application. Roverina (Poliglote) a bien tenté d’inquiéter la

partenaire de David Cottin, mais cette dernière est repartie sans problème sous

les assauts de la pensionnaire de Guy Cherel. « C’est une très bonne pouliche,

nous a avoué le jockey de la lauréate. Elle n’avait pas recouru depuis son

succès à Vichy car elle est estimée et son entourage voulait lui laisser du

temps puisqu’elle avait besoin de grandir. Elle sera certainement mieux sur le

steeple. » Fille de la bonne Suzuka (Cadoudal), gagnante du Prix André Michel

(Gr3), Roverina est également une jument d’avenir, comme le prouve sa bonne

course de mardi. C’est aussi le cas de Scarlett du Mesnil (Muhtathir), auteur

d’une rentrée prometteuse, pour se classer troisième. Entraîneur de cette pouliche

de la famille Devin, Philippe Peltier nous a dit : « C’est une jument que l’on

ne peut pas trop "gratter" le matin. Elle court bien aujourd’hui,

mais elle a été allante dans le parcours. »