Prix maurice caillault (l) : gentle storm face a la ligne de loi

Autres informations / 17.03.2012

Prix maurice caillault (l) : gentle storm face a la ligne de loi

Ramené,

comme le Prix Rose de Mai (L) sur 2.000m cette année, au lieu de 2.100m, le

Prix Maurice Caillault (L) s’adresse encore à des 3ans de tenue. Sans briser de

rêves, on peut légitimement penser que ces poulains, en vue sur 2.000m à

Saint-Cloud en mars, sont un peu "grillés" sur un parcours qui

nécessite de la vitesse comme celui du "Jockey Club" (Gr1) de

Chantilly. Ici, on a plutôt affaire à des chevaux qui peuvent briller dans le

Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1). Avant de parler de l’avenir, revenons à la

course de samedi, où l’invaincu Gentle Storm (Gentlewave) va lutter contre deux

chevaux ayant affronté le grand espoir Loi (Lawman) dans le Prix de Condé

(Gr3). Gentle Storm a gagné en débutant, face à des chevaux ayant déjà couru, à

Clairefontaine, avant de confirmer dans le Prix Kerautem (D), à Angers, qui est

l’une des meilleures courses de 2ans de l’Ouest. Christophe Soumillon, qui le

montait alors, disait que c’était un bon poulain, qui avait besoin de

s’étoffer. L’hiver ayant certainement joué ce rôle, Gentle Storm essayera de

marcher sur les traces de son père, Gentlewave (Monsun), lauréat de cette

épreuve en 2006. Face à lui se dressent en priorité Lidari (Acclamation) et

Tifongo (Dr Fong). Tous deux avaient couru de manière très correcte dans le

Prix de Condé (Gr3) où ils n’étaient devancés que par Loi et Yang Tsé Kiang

(Kahyasi). Le premier est appelé à réussir au plus haut niveau et le second

vient de se balader à Chantilly et va courir le prochain UAE Derby (Gr2). Leur

performance dans le Prix de Condé fait de Lidari et Tifongo les deux chevaux de

la course samedi. Lauréat à 2ans du Prix Delahante (L), Mobaco (Slickly)

retrouve des conditions qui vont l’avantager. C’est plus qu’un arbitre. Quant à

Sinnkosako (Anabaa), il va tenter de profiter de son avance de condition pour

s’immiscer à l’arrivée.