Prix montenica (l) : l’etoile lord sinclair brille plus fort

Autres informations / 16.03.2012

Prix montenica (l) : l’etoile lord sinclair brille plus fort

Lord

Sinclair (Mizzen Mast) avait gagné avec la manière des bons chevaux le jour de

ses débuts à Cagnes, en dominant, avec treize livres d’avantage, un lot qui ne

valait pas vraiment celui qu’il affrontait ce jeudi.  On restait donc sur cette belle impression

visuelle, qui lui avait valu l’attribution d’une JdG Rising Star– la seule

attribuée lors du meeting de Cagnes-sur-Mer –, mais sans savoir où se situaient

les limites du gris de Fabrice Chappet. L’entraîneur, qui n’a jamais caché

l’estime qu’il portait à son pensionnaire, n’a pas hésité à tenter une Listed

dès sa deuxième sortie. Pour ce qui est des limites de Lord Sinclair, on n’en

sait pas beaucoup plus ! Le poulain, très vite sur jambes, a triomphé de bout

en bout, repoussant à la fin l’attaque de Robert le Diable (Dutch Art), un

élément confirmé sur ce type de distances. Malgré son manque d’expérience, Lord

Sinclair a assumé le poids de la course et Robert le Diable n’a finalement fait

que le pousser dans la ligne droite. Derrière eux, Vaniloquio (Acclamation),

qui effectuait sa rentrée, s’est bien battu pour prendre la troisième place à

Hurry up George (Intikhab), rapidement vu aux avant-postes.

BEAU,

BON ET BIEN NE

« C’est

un beau cheval, bien né et qui a toujours bien travaillé, a commenté Fabrice

Chappet. Comme nous ne voulions pas subir une course sans train, scénario de

course que nous pressentions, et conscients de la qualité du cheval, son jockey

a pris ses responsabilités et a assumé le poids de la course. Quant à la suite

de son programme, ce sera évidemment le Prix Djebel ou le Prix de

Fontainebleau, en route vers la "Poule". » De nouveau, le style de

son succès reflète son potentiel, surtout qu’il devance, sans être sollicité

durement, un lot avec des références sérieuses. On ajoutera qu’il est engagé

dans la "Poule d’Essai" et dans le "Jockey Club" (Grs1).

ROBERT

LE DIABLE UN PEU LOIN A L’ENTREE DE LA LIGNE DROITE

Robert

le Diable n’a pas démérité en se classant deuxième, d'autant que les

circonstances de course ne l’ont pas forcément avantagé, comme nous l’a confié

Didier Prod’homme : « Il s’est retrouvé un peu loin à l’entrée de la ligne

droite. Cela ne se joue pas à grand-chose. Il a regagné beaucoup de terrain à

la fin, mais Lord Sinclair s’est montré tenace. On pourrait le revoir dans le

Prix Djebel (Gr3), car je pense qu’il peut tenir un peu plus que 1.300m. À

Cagnes, dans le Prix de la Californie (L), il s’était montré trop brillant pour

que l’on puisse juger de sa tenue. » Véritable métronome, Vaniloquio se classe

troisième pour sa rentrée. Nicolas Clément remarquait : « Il est tombé sur des

chevaux plus affûtés que lui. Mais c’est une vraie pendule, il répond toujours

présent. Il était un peu frais aujourd’hui, mais il a un super mental. Il

pourrait courir le Prix Djebel ou le "Fontainebleau" (Grs3), ou bien

aller aux États-Unis. Rien n’est encore arrêté… »

LE FRERE

DE GUANA ET GREAT NEWS

Élevé

par la famille Morange, Lord Sinclair a été acheté yearling à Keeneland par

Fabrice Chappet, pour 52.000 $. C’était d’ailleurs le seul achat américain de

l’entraîneur cette année-là. Lord Sinclair est un frère de Guana (Sillery),

deuxième de Gr3 aux États-Unis après avoir été deuxième du Critérium de

l’Ouest, et de Great News (Bering), lauréate du Prix Isola Bella (L). C’est la

souche maternelle de Wolfhound (Nureyev), gagnant du Prix de la Forêt (Gr1).