Prix nasrullah (b) : be perfect aussi a l’aise sur le gazon que le sable

Autres informations / 21.03.2012

Prix nasrullah (b) : be perfect aussi a l’aise sur le gazon que le sable

Jusqu’à

mardi, Be Perfect (Street Cry) ne connaissait que le sable en compétition. Le

Prix Nasrullah (B) lui permettait de découvrir le gazon. D’une certaine façon,

il passait un test pour pouvoir s’ouvrir de nouveaux horizons. Malgré un

terrain un peu souple pour lui, poulain d’origine américaine, Be Perfect a

réussi à contrer l’excellente attaque de Jeux de Nuit (Gentlewave) dans les

cent derniers mètres, repartant sûrement aux abords du poteau. Son mentor,

Jean-Claude Rouget, nous a confié : « Je suis très content de la performance de

Be Perfect car c’est un cheval que l’on a toujours bien aimé à l’écurie. Les

circonstances ont fait que nous sommes allés sur la "fibrée" durant

l’hiver, mais le cheval m’a plu. Il s’est affiné et je le trouve bien

physiquement. À chaque fois qu’il a couru, il a été monté aux écuries parce

qu’il est un peu compliqué et l’on a déjà vu des incidents à Saint-Cloud, il y

a quelques années, dans le rond de présentation. Désormais, il ira sur les

courses principales. » Deuxième derrière l’animateur Flavii (Anabaa Blue) dans

le parcours, Be Perfect a été légèrement contrarié par le protégé de Christophe

Ferland à l’entrée de la ligne droite. Comme à Mont-de-Marsan, Flavii a flotté

en pleine piste. Mais après avoir essayé de tenir tête à Be Perfect, il a

plafonné dans les deux cents derniers mètres. Jeux de Nuit a alors placé son coup

de reins, faisant illusion, avant de voir revenir Be Perfect lui prendre

l’avantage.

2.000M,

DISTANCE MAXIMUM POUR BE PERFECT

Christophe

Soumillon avait débuté Be Perfect à Deauville. Il avait conclu seulement

huitième. Le pilote belge a expliqué son parcours et les aptitudes du poulain

de Joseph Allen au micro du cheval émetteur : « Il le fait très facilement,

même s’il m’a fait deux "piles" à mi-ligne droite puisque Flavii ne

voulait pas rester le long du rail, et on a été en dehors. Be Perfect s’est alors

repris. Je pense qu’il sera mieux sur du bon terrain, en vrai cheval américain,

que sur une piste un peu souple. À mon sens, 2.000m est sa distance maximum. »

JEUX DE

NUIT DONNE DES PROMESSES

L’an

passé, Jean-Michel Lefebvre avait "sorti" Touz Price (Priolo). Cette

saison, il a également un élément qui "galope" en Jeux de Nuit. Le

poulain de Jean-Claude Laisis a bien suivi le mouvement au moment de

l’accélération. À deux cents mètres du disque final, il a fourni un bon coup de

reins, prenant une longueur à Be Perfect, avant de se faire remonter.

Jean-Michel Lefebvre nous a avoué qu’il appréciait le fils de Gentlewave : «

Jeux de Nuit est prometteur, mais je pense qu’il a encore une marge de

progression. D’autant qu’à la maison, je n’ai pas trop de "lignes"

avec mes 3ans, donc je les fais sur l’hippodrome. Aujourd’hui, il termine

derrière un bon pensionnaire de Jean-Claude Rouget, d’après son jockey, Ioritz

Mendizabal. Il est encore vert, mais il a mis constamment des coups de reins.

Je ne vais pas m’avancer sur le programme car on va y aller au coup par coup,

mais il pourra faire 2.400m. Il peut avoir un profil à la Touz Price et quoi

qu’il en soit, je pense avoir un bon poulain. »

UN FILS

DE BINYA

Élevé

par son propriétaire, Joseph Allen, Be Perfect est un fils de Binya (Royal

Solo), lauréate des Prix Isola Bella et de Saint-Cyr (Ls). Il est pour le

moment le seul gagnant de sa mère. Be Perfect est également le neveu de Fatah

Flare (Alydar), gagnant de Gr3 à York.