Prix nelcius (b) : da capo s’ouvre des horizons chez les stayers

Autres informations / 14.03.2012

Prix nelcius (b) : da capo s’ouvre des horizons chez les stayers

Pour son

premier essai sur une distance supérieure à 2.400m, Da Capo (Peintre Célèbre) a

laissé une belle impression dans le Prix Nelcius (B). Monté derrière

l’animateur, Softsong (Singspiel), il a placé une belle accélération pour venir

s’imposer. « La course n’a pas été rythmée, livrait Grégory Benoist, son

jockey. En face, j’ai voulu venir en tête, mais Christophe Soumillon, avec

Softsong, nous a contrés. Je me suis alors replacé dans son sillage. Ensuite,

Da Capo s’est montré lutteur et courageux. Sur 3.000m, je trouve son changement

de vitesse plus incisif que sur 2.200m. Il ne bat pas de mauvais chevaux et

peut faire carrière dans ce genre de courses. » Propre frère de Pride, Da Capo

avait débuté à l’âge de 3ans, en juin, sur 2.400m. Il était alors chez Alain de

Royer Dupré. Ensuite, il a poursuivi sa carrière en Allemagne. Désormais aux

soins de Pia Brandt, il se bonifie avec le temps, comme beaucoup de produits de

Peintre Célèbre. L’an dernier, à Lyon, il a gagné un handicap en valeur 41. Il

peut viser beaucoup plus haut cette année. Deuxième, Softsong progresse aussi.

Réclamé par Hubert Barbe puis placé chez Richard Chotard l’an dernier, il a

failli gagner sa troisième course de suite après, il est vrai, avoir mis tout

le monde au pas durant le parcours. Troisième, Usuelo (Epalo) a eu le jour un

peu tôt, dans le tournant final. Ce bon cheval réalise une bonne rentrée et

devrait progresser là-dessus. En revanche, on peut être inquiet pour Blek

(Chichicastenango). Vite au côté de l’animateur, il n’a pas vraiment accéléré

dans la phase finale. Sûrement à court de préparation pour cette rentrée – mais

tous les chevaux rentraient dans ce Prix Nelcius – on espère un rebond de sa

part prochainement.