Prix pierre jamme (b) : fairly fair fait parler les "lignes" du matin

Autres informations / 20.03.2012

Prix pierre jamme (b) : fairly fair fait parler les "lignes" du matin

 « Fairly Fair avait travaillé avec Quanzhou et

quand un galop donne une "ligne", celle-ci répète l’après-midi. »

Alain de Royer Dupré a vu juste avec sa protégée Fairly Fair (Sinndar),

laquelle a confirmé ses bons travaux du matin dans le Prix Pierre Jamme (B).

Élève studieuse, la pouliche du haras de Saint Pair a suivi l’exemple de sa

camarade d’entraînement et de galop Quanzhou (Dubawi), qui a débuté

victorieusement dans le Prix Nobiliary (F), ce samedi à Saint-Cloud. Installée

en tête par Antoine Hamelin, Fairly Fair a évolué avec Miss Carmie (Excellent

Art) dans son dos. À trois cents mètres du poteau, ces deux pouliches se sont

détachées pour s’expliquer. Miss Carmie a semblé hésitante au moment de se

glisser entre la corde et Fairly Fair. Cette dernière, sûre d’elle, a

constamment repoussé les assauts de la protégée de Sandrine Tarrou, repartant

même aux abords du poteau. Rappelons néanmoins que Miss Carmie rendait quatre

kilos à la lauréate.

ET

MAINTENANT, LE NIVEAU SUPERIEUR

Le Prix

Pierre Jamme a été emporté par Célimène (Dr Fong) et Evaporation (Red Ransom)

en leur temps et Fairly Fair a le profil pour devenir un aussi bon élément,

même s’il faut être mesuré à cette époque de l’année, comme l’a confié Alain de

Royer Dupré : « Sa performance correspond à ce que l’on pouvait espérer par

rapport à ses travaux du matin. Elle a mis du temps pour accélérer et c’est

certainement une pouliche qui a besoin de plus de distance, notamment par

rapport à ma pensionnaire Quanzhou qui l’a emporté samedi à Saint-Cloud,

laquelle possède plus de vitesse. Désormais, nous n’aurons plus le choix des

engagements et l’on va courir au niveau supérieur. Mais en ce qui concerne les

pouliches, il faut attendre car avec les beaux jours, elles vont fleurir. Je

n’ai pas encore assez de "lignes" pour savoir si Fairly Fair sera une

pouliche de Groupe. Il est vrai cependant que j’ai un lot de pouliches

homogène. »

100 % DE

REUSSITE POUR ALAIN DE ROYER DUPRE

Alain de

Royer Dupré a présenté deux partantes depuis la reprise du galop en région

parisienne et l’entraîneur cantilien n’a pas connu la défaite grâce à Quanzhou

et Fairly Fair.

LA SOEUR

DE FAIRLY RANSOM

Achetée

220.000 € aux ventes d’élevage Arqana en décembre 2006, Fairly Grey (Linamix),

la mère de Fairly Fair, est issue d’une souche Lagardère. Elle a d’ailleurs

défendu les célèbres couleurs gris toque rose en course, terminant deuxième du

Prix d’Aumale (Gr3) et troisième du Prix de Meautry (Gr3) notamment. Sept de

ses neuf produits ont couru et cinq ont passé le poteau en tête, parmi lesquels

Fairly Ransom (Red Ransom), lauréat du Prix de Courcelles (L), troisième du

Prix Greffulhe (Gr2) de Dalakhani, mais aussi gagnant de Gr2 à Del Mar et

deuxième de Gr1 à Hollywood Park. Fairly Grey est de plus la soeur de Fair Mix

(Linamix), quadruple lauréat de Groupes, dont le Prix Ganay (Gr1), avant de

devenir étalon.