Prix quomodo : pierrot bay-tom de touzaine, le jumele de la classe

Autres informations / 22.03.2012

Prix quomodo : pierrot bay-tom de touzaine, le jumele de la classe

Disputé

dans le passé à Auteuil, le Prix Quomodo s’est conclu sur un jumelé constitué

de deux chevaux de qualité : Pierrot Bay (Martaline) a battu Tom de Touzaine

(Dom Alco). Tous deux ont laissé leurs adversaires à vingt longueurs. Dès le

tournant final, et à moins d’un coup de théâtre, la victoire ne devait se jouer

qu’entre ces deux chevaux. Mais à ce moment de la course, on voyait bien Tom de

Touzaine poursuivre son cavalier seul devant. D’ailleurs, son jockey, David

Berra, ne le sollicitait pas, à l’inverse d’Alain de Chitray, en selle sur

Pierrot Bay. Ce dernier "s’activait" sur le protégé de Thomas Trapenard

pour ne pas laisser Tom de Touzaine prendre trop de champ. Et ses efforts ont

payé puisque Pierrot Bay a rejoint le cheval de la famille Papot au passage de

route, avant de le déposer dans les cent derniers mètres. Bien connu en

steeple, discipline dans laquelle il a conclu deuxième du Prix Edmond Barrachin

(Gr3) et troisième du Prix Orcada (Gr3), Pierrot Bay pourrait bien devenir,

dans le futur, un cheval de "Grand Steeple". Son pilote nous a confié

: « Les haies, à la base, ce n’est pas trop son sport de prédilection, mais

c’est un bon sauteur qui s’est placé au niveau Groupe à Auteuil. Il a bien

sauté et l’a fait en bon cheval pour dominer Tom de Touzaine. » Avec Tom de

Touzaine, le pilote de Philippe Peltier a été sage, ne lui donnant aucun coup

de cravache. Très respectueux de son partenaire, David Berra lui a donné une

bonne leçon, pour sa première à Paris.

UNE

SOUCHE WILDENSTEIN

Pierrot

Bay appartient à une souche de la famille Wildenstein. Sa troisième mère,

Paulista (Sea Hawk) a remporté le Prix Vermeille (Gr1) sous les couleurs bleu

et bleu clair. Elle a produit Persifleur (Lyphard’s Wish), gagnant de Gr2 à

Longchamp. Comme avec Gaspatir (Muhtathir), lauréate du Prix La Nouba plus tôt

dans l’après-midi, Thomas Trapenard a été associé dans la victoire à Jean-Pierre

Dubois, éleveur de la pouliche d’Anne-Marie Périer-Sardou, mais aussi de

Pierrot Bay, ainsi que de sa mère, Peace Bay (Alamo Bay). Cette dernière a

produite par le passé Barbatos (Martaline), propre frère de Pierrot Bay,

deuxième de Gr2 à Cheltenham.